Empire City

Octobre 2130...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Est] Croisée des chemins

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: [Est] Croisée des chemins   Mer 28 Nov - 10:21

*Au milieu d'un sol de déchets compactés semble être tracé une sorte de route, ou quelque chose qui y ressemble, il y avait assez de place en tout cas pour faire passer un camion. Aux alentours de ces routes, des ruines, avec des arbres fatigués et usés poussant en plein milieu de la pierre, on pouvait apercevoir en levant les yeux un espèce de nuage de pollution un peu plus loin, et une grande barrière lumineuse semblant séparer ce secteur de son secteur voisin.*

Jake et Gabrielle :
*Dans vos têtes ou vos souvenirs, il n'y a aucune explication logique, rationnelle ou normale de comment vous auriez pu atterrir dans ce camion, vous vous réveillez en tout cas à l'intérieur d'une remorque de celui-ci, non-loin de vous, des cuves solidement fermées par un couvercle, ce qu'il y a l'intérieur semble être à une température élevée, vous avez tous les deux les mains attachées dans le dos par des menottes et les jambes ligotées avec des chaînes. Il vous semble, l'un comme l'autre, avoir passé une nuit entière à dormir.*

*Vos derniers souvenirs restent les suivants, tous les deux dans le Secteur M.*

Jake :
*Tu es parvenu à prouver ton innocence quant au meurtre de la dernière apprentie du Danseur puisque tu as même prouvé qu'elle était vivante et l'a ramené. Celle-ci t'as invité à boire un verre bien mérité, et tu ne te souviens plus du reste...*

Gabrielle :
*Tu jouais de la musique dans ce même bar, quelques jours après ta fugue puisque visiblement tu te souviens du visage de Jake, puis le courant a été coupé et la lumière éteinte et tu as reçu un coup derrière la tête.*


Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Mer 28 Nov - 13:15

Un nouveau tressautement, résultat d'un nid de poule ou peut être d'un des nombreux déchets jalonnant le sol du chemin emprunté par le camion. Un camion ? Jake poussa un grognement et cligna des yeux, tentant de faire la mise au point de son regard sur ce qui l'entourait. Il voulut bouger, se redresser et réalisa à ce moment là qu'il était attaché, ses mains et ses jambes. Quelle poisse ! En même temps, il remarqua la présence de la jeune femme à ses côtés, qui elle aussi semblait dans la même position fâcheuse que lui.

Il fronça les sourcils...hé mais...cette fille, il la connaissait ! Enfin, c'était un bien grand mot, mais au moins il l'avait déjà vu!Restait à déterminer où et quand. Son cerveau avait un peu de mal à se remettre en marche, comme si le jeune homme avait dormi toute la nuit...ce qui était rarement son cas d'habitude. Sûrement à cause des effets du produit qui l'avait mis KO. Car il ne se souvenait pas qu'on l'ai frappé et puis, aucune douleur ne tiraillait son corps.

Pendant quelques secondes, son regard dévisagea la jeune femme puis l'ampoule sous sa caboche s'illumina enfin. C'était la musicienne ! Celle du bar où l'apprentie du Danseur l'avait emmené. Encore une sacrée merde tout ça. Dire qu'il avait failli passé l'arme à gauche à cause de toute cette connerie. Jake ne démordait pas, intérieurement, que c'était un coup foireux fait par ses rivaux pour monter le Danseur contre lui. Heureusement, le voleur avait eu assez de jugeote pour se sortir de tout ce pétrin en renforçant même sa côte vis-à-vis du Chef.

C'était tout ce qu'il se rappelait. La démonstration qu'il n'avait tué personne, le retour au bercaille de la protégée, celle-ci qui lui offrait un verre dans ce fameux bar et puis...pouf...plus rien. La voleuse était-elle pour quelque chose dans cette situation ? Cette question turlupinait Jake, mais pour le moment, il était bien incapable d'y donner une réponse. Il se reconcentra donc sur l'instant présent et comment se sortir de là.

Le véhicule cahotait. Le voleur se redressa un peu, tentant de trouver une position un peu plus confortable. Il se résigna enfin à adresser la parole à la musicienne. Après tout, elle était dans la même galère que lui.


Z'auriez pas une épingle à ch'veux par hasard?
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Musicienne
Musicienne
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 30
Localisation : France

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Jeu 29 Nov - 11:52

Musique incessante… Dans ce bar Gabrielle s’était nourri de chacun des sons qu’elle entendait, et ce uniquement pour créer un rythme idéal à l’ambiance du lieu. Un nouveau genre, elle ne devait pas jouer la perfection, seulement l’authenticité…

Encapuchonnée, se cachant au mieux pour ne rien dévoiler de son identité, la jeune femme s’était imaginée la liberté autrement lorsqu’elle vivait encore dans le secteur A. Il lui faudrait attendre, car Gabrielle était bien consciente que si l’on découvrait qui elle était vraiment, elle serait bonne à faire la monnaie d’échange.

Au fur et à mesure qu’elle jouait, les sons qu’elle observait, changèrent… Ils devinrent plus brusque, moins reconnaissables… Puis les plombs sautèrent, la musique disparut pour faire place au silence… Il n’y avait pas de doute, ils venaient pour elle, mais la nièce du Reich n’eut pas le temps de fuir qu’elle était assommée violemment et s’effondrait sur le sol.


Le parcours effectué dans la camionnette avait été éprouvant, la jeune femme, avait pu entendre et déterminer les changements de quartier, son ouïe de musicienne l’avait bien servi… Alors c’était donc ainsi en dehors du secteur A.

Gabrielle fut d’abord prise de panique mais quand elle constata que ce qui lui servait de couverture était toujours en position, elle se calma et sombra de nouveau dans le silence et dans l’écoute.

L’homme à ses côtés, l’observait sans prendre de pincette, et elle n’aimait guère ça… cela lui rappelait toutes ces pourritures du secteur A avec lesquelles elle avait grandi… La jeune femme réfléchissait sur sa condition, s’ils étaient venus pour la récupérer pourquoi y avait-il un autre homme ligoté… Peut-être s’était-elle trompée sur l’identité des assaillants…


Toujours plongée dans l’absence de paroles, Gabrielle fixait à son tour le prisonnier, le regard agressif, exprimant son mécontentement quant à son manque d’adresse… Le camion entreprit un nouveau virage, la jeune femme exaspérée des secousses se dandina du mieux qu’elle put pour rester en place…

Puis… L’homme entama la discussion… Quelle étrange façon de parler… Gabrielle soupira sous son capuchon et n’ayant pas le choix, elle répondu du ton hautain et fier qu’arborait sa famille…

Quand bien même j’aurai cet outil en ma possession, comment serais-je censé vous le donner les pieds et mains liés ?

Sans s’intéresser à ce qu’il pouvait bien avoir à dire Gabrielle se tut, réfléchissant à une autre alternative… De toute façon elle ne portait pas d’épingle à cheveux…
Revenir en haut Aller en bas
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Jeu 29 Nov - 18:39

Oula, mais c'était qu'elle jouait la farouche la gamine ! Oué gamine. Car après tout, elle semblait à peine avoir atteint la vingtaine, donc aux yeux de Jake, même s'il n'avait que trente ans, c'était une jeunette. C'était qu'elle n'aimait visiblement pas qu'on la dévisage. Et bah, elle était mal tombée, parce que le junkie s'en donnait à cœur joie. Surtout qu'il ne la connaissait pas. Et puis au final, ce n'était pas vraiment elle qu'il regardait, mais plutôt la situation dans laquelle ils étaient tous les deux coincés pieds et poings liés. Que ça soit au sens propre ou au figuré bien sur.

Mais au moins, la jeune femme avait du caractère. Peut être pas dans le bon sens, mais en tout cas, elle lui tenait tête. D'une façon un peu puérile et enfantine, il fallait bien le reconnaître, mais c'était déjà ça. Et hautaine d'un côté. Ça se lisait dans ses yeux, sa posture, sa façon de bouger. Ça transpirait par chacun de ses pores de peau. Le voleur ne savait rien de cette femme mais une chose était sur, elle faisait partie de la catégorie de gens qu'il exécrait et adorait détrousser. Elle n'y était probablement pour rien, s'en rendant peut être même pas compte, mais le monde d'où elle venait devait être peuplé de gens de la même espèce, où ce comportement était monnaie courante.

Elle daigna enfin lui adresser la parole. Les mots qui sortirent de sa bouche renforcèrent très bien le caractère arrogant qui se dégageait d'elle. Très antipathique tout ça. Ce n'était certainement pas en agissant ainsi que la jeune femme allait se faire un allié dans cette histoire. D'ailleurs, Jake ne se donna même pas la peine de répondre, se contenant juste de lui offrir un visage fermé et dur, renforcé par ses yeux veinés de rouge enfoncés dans leur orbite. Il ne put s'empêcher de lâcher quand même, plus pour lui qu'autre chose:


On est pas dans la merde!

Au final, même si elle avait une épingle sur elle, il ne voulait pas dépendre de son aide pour se sortir de là. Elle voulait jouer la peste ? Et bah, qu'elle se débrouille toute seule, toute fille jolie qu'elle soit.

Rampant et se déplaçant du mieux possible, il tenta de chercher la porte de la remorque, voir s'il y avait un interstice ..enfin, tout ce qui pourrait montrer que cette porte pouvait être ouverte de l'intérieur. Il en profita d'ailleurs pour regarder en quoi étaient faites les parois du camion. On se savait jamais, si cela se trouvait, c'était juste de la toile!
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Musicienne
Musicienne
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 30
Localisation : France

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Lun 3 Déc - 14:10

Visiblement, l’homme en face d’elle ne ressemblait en rien à ceux qu’elle avait eu l’habitude de côtoyer… Tant mieux pensait-elle, cependant, cela ne lui donnait pas pour autant l’envie de s’ouvrir ou de partager quoi que ce soit… Gabrielle restait méfiante, rien d’anormal au vu de l’état physique de « ce type »… Son regard était injecté de sang, et ce n’était surement en rien dû à la fatigue du voyage en camionnette.

En parlant de la camionnette, la jeune femme avait cessé d’être attentionnée au chemin qu’ils empruntaient, et malgré son ouïe, la musicienne ne parvenait plus vraiment à mettre de repère sur ce qu’elle entendait…

Gabrielle laissait le junkie, pestait et se trainait sur le sol du véhicule, pendant qu’elle, tentait d’écouter si les chauffeurs donnaient la moindre indication quant à leur présence ici, celle des deux détenus dans la remorque.

Sans vraiment quitter les faits et gestes de son compagnon de voyage, un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme quand celui-ci s’approcha de la porte… La femme ne put s’empêcher de s’exprimer à voix haute…
« Si cette porte possède une brèche pour vous permettre de fuir… Je n’aimerai pas être celle qui tomberait ligoté du camion… De plus dans une rue potentiellement inconnue… Vous ne ferez pas long feu… Vous devriez attendre que le véhicule s’immobilise…et être attentif au son ! »
Gabrielle détourna alors son regard du clown, et jeta un œil aux étranges tonneaux… la chaleur qui se dégageait d’eux ne lui disait rien qui n’aille… Silencieuse à nouveau, elle se replongea dans l’écoute attentive…
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Lun 3 Déc - 16:15

Gabrielle :
*En tendant l'oreille tu entends simplement du Django Reinhardt diffusé dans le poste du camion sûrement :
Spoiler:
 
*

*Pour le reste, le camion semble parfois rouler sur des débris ou des détritus divers et variés...*

Tout le monde :
*Le camion s'arrête à un moment, ce qui ressemble à un soldat Eisnadlerien, reconnaissable avec leurs accents allemands et autoritaire, semble s'adresser au chauffeur qui baisse la radio.*

Soldat : -"Heil ! Où allez-fous commeuh çza?"

Conducteur : -"Au Secteur Z... J'ai de la Gélatine à déposer à la décharge."

Soldat : -"de LA Gélatineuh? Celleuh qui bprûleuh?"

Conducteur : -"Ouais... C'est ça... Vérifiez hein si vous voulez, mais j'vous préviens c'est radioactif donc si vous tentez d'ouvrir..."

*Le soldat semble tourner autour du camion en passant un émetteur qui bip à l'approche de la remorque.*

Soldat : -"Ya ! C'est goot ! Afez-fous un laissé-passer pour Le Secteureuh Zheu?"

Conducteur : -"Hum... Je croyais qu'il n'y en avait pas besoin tant qu'on ne passait pas par les drones et qu'on faisait le fameux détour..."

Soldat : -"Noufeaux z'ordrreuh, trop de Gélatineuh ces derrniers momentes, fous z'allez defoir nous suifre en attendant un laissez-passer de fotre supérieur !"

Conducteur : -"La Frontière est encore loin en plus... Surtout qu'elle augmente sans arrêts... Vous êtes sûrs de ce que vous dites là?!"

Soldat : -"Noufelles messures de sécurité, la Gélatineuh commence à defenir dancheureusse et attire des monstres !"

Conducteur : -" *soupir* Non mais c'est quoi ces conneries?! Et comment chui censé être au courant de ça moi?"

Soldat : -"Information pas encore diffusé, elle dateuh de trois jours seulement."

Conducteur : -"Ha bah voilà c'est pour ça... Bon bah j'ai pas eu le temps d'avoir eu les formalités, ni les papiers et tout ça..."

Soldat : -"Alors réquisition du féhicule..."

Conducteur : -"Non mais en fait c'est à dire que..."

Soldat : -"On ne discuteuh pas les orrrdreuh !"

Conducteur : *Avec un accent nazal.* -"Oui ok d'accord mais enlevez cette matraque de mon dez d'il-vous-plaît..."

Soldat : -"Shnell !"

*Le camion redémarre et semble changer sa direction initiale. Le conducteur semble souffler bruyamment d'énervement. Une chose était sûre : il ne voulait pas trop dévoiler ce qui se cachait dans sa remorque...*

Jake :
*En regardant bien, la porte de la remorque semble être de la taule mal fermée ou mal clouée... En faisant sauter le verrou avec un jet de Sécurité au delà de 8, il suffirait d'un grand coup de latte ensuite pour ouvrir en grand le tout, et vu que la "Gélatineuh" semble effectivement radioactive aux "bips" de l'appareil du Soldat, c'est tout sauf sécurisé en réalité... Vous en revanche, vous êtes à proximité de ces trucs depuis longtemps... Dans des bidons fermés, certes, mais quand-même...*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Mar 4 Déc - 10:30

La jeune musicienne s'était remise à parler. Encore une fois pour critiquer ce qu'il avait l'intention de faire. Franchement, si elle n'avait que des choses néfastes et de mauvaises augures à la bouche, elle ferait mieux de se taire. Tout cela, Jake le pensait mais pour ne pas perdre du temps en vaine parole et surtout parce qu'il n'avait pas envie de discutailler. Parler, ça servait à rien. Le mieux était agir et c'était bien ce qu'il avait l'intention de faire. La jeune femme pouvait faire ce qu'elle voulait, lui, il s'en foutait. Il avait bien l'intention de sauver sa peau et de se tirer de ce merdier, quoiqu'elle en pense. Bon, il savait pas encore, si par miracle il arrivait à sortir, s'il emenerait la musicienne avec elle, jusqu'à ce qu'ils soient en sécurité. Après tout, il ne lui devait rien, elle l'agaçait plus qu'autre chose, mais elle aussi était dans cette galère.

Le camion ralentit et s'arrêta enfin. Jake s'immobilisa tandis que deux voix se faisaient entendre. Et il ne put retenir un frisson lorsqu'il l'accent allemand typique des soldats Eisnadleriens. Ces types, que ça soit des soldats ou des scientifiques, ou autre, il ne pouvait pas les piffrer. Ca déclenchait chaque fois une envie meurtrière et rageuse de les détruire, de les frapper à mains nues jusqu'à s'en casser les doigts, jusqu'à ce que plus personne ne puisse reconnaître le type. Mais en même temps, d'un autre côté, il y avait cette peur qui l'habitait et l'assaillait, celle provoquait par ce qu'ils lui avaient déjà fait, celle de ce qu'ils pourraient lui refaire s'ils l'attrapaient et reconnaissaient en lui leur ancien cobaye.

Une pierre. Une statue. Voilà ce qu'il était devenu en l'instant lorsque les voix avaient retentit. Quoiqu'il advienne, ne pas faire savoir qu'ils étaient là. Surtout pour l'Eisnadlerien. Pour le chauffeur, c'était une autre histoire, il devait certainement être au courant. Mais au moins, la discussion entre le chauffeur et le soldat permettait aux deux prisonniers d'en savoir un peu plus sur ce qui se tramait. Ainsi donc, ils étaient partis pour le secteur Z. Arf, pas la joie ça. Loin de là même. Mais bon, même au secteur Z, y'avait toujours un moyen de s'en sortir. Ils savaient maintenant ce qu'il y avait dans les tonneaux... de la gélatine.....radioactive ???!!!! WHAT THE FUCK ??? Ils devaient se barrer de là rapidement !!! Qui sait combien ils avaient chopé de ses puta*in de radiation depuis qu'ils étaient ligotés dans ce camion ?!

Jake regarda les tonneaux avec des grands yeux horrifiés, avant que son regard ne dévie vers la musicienne. Il déglutit difficilement, puis ferma les yeux quelques secondes. Le camion était reparti. Ses paupières se rouvrirent, une nouvelle détermination au fond des prunelles. Il reporta son attention sur la fermeture de la porte. La chance leur souriait enfin, cette porte était facile à ouvrir. Il savait comment faire. Et c'est à ce moment là qu'il réalisa, ou plutôt qu'il se rappela qu'ils étaient menottés et donc, impossible d'agir ! La poisse !


Jet de sécurité
Résultat
1D20 : 16
1D20 + 4 : 20


Il baissa le regard, répertoriant toutes les solutions possibles et inimaginables dans son cerveau. Et là, le déclic se fit. Sa ceinture ! Il faillit exulter de joie sur place, mais s'en abstint tout de même. De toute façon, il n'aurait pas réussit, alors à quoi bon tenter, si c'est pour se ridiculiser devant une dame de meilleur niveau que lui. Il se tourna plutôt vers lui, le visage sérieux, mais intérieurement, un grand sourire sur les lèvres. Il se traina vers la jeune femme, et lui tint à peut prêt ce discours, qui en réalité, est très succinct, mais c'est l'attention qui compte non ? :

Pourriez-vous m'enlever ma ceinture ? Vous m'rendriez un grand service...et à vous aussi!

Lui dire ou ne pas lui dire tout de suite ce qu'il avait en tête en vrai. Car il était sur qu'elle allait sûrement s'imaginer des trucs pas possibles. Mais ça, c'était pas grave. Au contraire, c'était même marrant...enfin, tant qu'elle ne se mettait pas à l'insulter et faisait quand même ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle
Musicienne
Musicienne
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 30
Localisation : France

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Lun 10 Déc - 11:27

Qu’entendait-elle là ? Pourquoi la conversation épiée involontairement semblait la paniquer davantage que le simple fait de se retrouver dans ce camion aux côtés de ces tonneaux radioactif et de ce type. Les soldats de son oncle, ne devaient en aucun cas lui tomber dessus.

Son visage passa d’une teinte dite normal à une blancheur incontestablement effrayante. Tout le long de l’échange entre le chauffeur et le soldat, Gabrielle était restée de marbre, absente et tourmentée. Pourquoi fallait-il que ses souvenirs remontent à la surface maintenant ?!

Quand le camion cessa d’être immobile et se remit en route, les sons se firent vagues, Gabrielle mit du temps à revenir à la situation du moment… Les paroles de Jake vinrent à elle d’abord de façon lointaine… puis au fur et à mesure qu’elle reprenait ses esprits les phrases du junky se firent plus clair…

Quelle lui retire sa ceinture ? Mais pourquoi bon Dieu, voulait-il qu’elle lui retire sa ceinture… Son visage vira du blanc livide au rouge écarlate en l’espace d’à peine quelques secondes. Gabrielle prit d’abord le temps d’analyser la situation mais se sentant ridicule et ne voulant pas paraitre en plus d’insupportable prude et innocente, elle se traina jusque Jake et lui défit tant bien que mal la boucle de sa ceinture.

Aussitôt fait, aussitôt elle se traina du camion pour s’éloigner du garçon le plus vite possible… Patientant quelques secondes, et ce afin de comprendre la situation et la demande de l’autre dégénéré, la jeune femme observa la scène puis finit par retrouver sa langue…

Monsieur est servi !

A cette phrase, la jeune femme put constater qu’elle pouvait être fière de l’enseignement quel avait reçu, elle était satisfaite de son talent à parler correctement la langue, sans avoir à craindre qu’un accent à couper le sifflet vienne à dévoiler son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Mar 11 Déc - 14:52

Jake manqua d'éclater de rire en voyant le sang affluer brusquement au visage de la musicienne. S'ils avaient été dans une toute autre situation, il se serait bien marrer à la charrier sur sa réaction et ce que cela laissait sous entendre. Malheureusement, ils ne pouvaient pas se laisser aller à des plaisanteries et autres joyeuseries. Ils avaient plus urgent à faire : se barrer en vitesse de ce camion.

Le junky resta immobile tandis que la jeune femme approchait de lui. Eh oui, il ne fallait pas effrayer la jeune biche effarouchée par ce qu'elle était en train de faire. Si ça se trouvait, elle avait été élevée par des nonnes ou tout autre truc religieux. Ce qui expliquait sa réaction disproportionnée, aux yeux de Jake en tout cas. Mais au moins, elle n'avait pas chercher à se dérober à sa demande ou même à protester. Elle avait agi, même si cela la gênait. Là dessus, il ne pouvait que lui dire chapeau bas !

Une fois fait, elle repartit rapidement se remettre à sa place, voir même s'éloigner encore plus de lui. Il lui fait un grand sourire en inclinant la tête, pour la remercier de la bravoure qu'elle venait d'accomplir. Et tout de suite, il se mit au travail. Après avoir tiré sur sa ceinture pour l'enlever, il attrapa la tige de la boucle et l'introduit dans le trou de serrure des menottes. I l prit une bonne inspiration, ferma les yeux pour moins être distrait et commença à crocheter la serrure.

crochetage de menotte
Résultat 
1D20 : 19
1D20 + 2 : 21


Son visage était fermé, concentré. Puis un léger bruit se fit entendre et …. BINGOOOOO les menottes s'ouvrirent. Un sourire flotta quelques instants sur son visage, puis il se débarrassa completement des menottes et se tourna vers Gabrielle, en lui soufflant.


Mademoiselle aimerait-elle être débarrassée de ses bracelets?
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Mer 12 Déc - 9:16

*Le camion avançait lentement, d'autres gardes apparemment marchaient à côté. Au bruit des pas, ils étaient à peu près trois ou quatre. Mais le cortège s'arrêta brusquement quand l'uns des gardes reçu une communication. Celle-ci avait le haut-parleur, on pouvait l'entendre.*

Soldat : -"R-4.4.3, j'écoute."

Radio : -"R-4.4.3, R-4.4.2 au rapporrrt, abandonnez toute activités il y a urgence dans le sudeuh !"

Soldat : -"Afons bessoin de plus de détaïls R-4.4.2, situation de confiscation de féhicule en cours..."

Chauffeur : *Sortant la tête de sa vitre de conducteur.* -"Mais comment ça "situation de confiscation de véhicule"?! mais c'est pas du tout c'que j'avais..."

Soldat : -"Halt's maul ! Affenarsch !"

*Il y eut un bruit de grésillement électrique puis un coup... Plusieurs en fait, ponctué d'un son contondant électrique.*

Chauffeur : -"MAISAIIIEEUUUHHH !!! Boouuhouhou ça fait maaaal !"

Radio : -"J'entends là que la situation est parfaitheument maîtrissé R-4.4.3, capsule lunaire détecté dans le Sudeuh, afons bessoin de tous renfforts possible. R-4.4.2 Beendet."

Autre soldats : -"Qu'est-ceuh qu'on fait?"

Soldat : *Qu'on pouvait presque entendre sourire...* -"Situation d'urgence au Sudeuh, accélération de l'excécution..."

*Les deux autres soldats émirent une sorte de rire à la fois gras et sadique.*

Chauffeur : *Un peu sonné.* -"Beuh... ex... xécution... Que? ... Ho non... NOOONNN !!!"

*Les soldats continuèrent de rire et tirèrent le pauvre chauffeur hors de la place passager pour le mettre à terre et le ruer de coups de matraques électriques, ils s'en prirent à coeur joie, déchaînant toute la violence qu'ils pouvaient.*

Soldat : -"Honneur au plus cheune de faire le "coup du trôttoir" pour achefer..."

Le "plus cheune", qui est en fait le troisième soldat : -"Ho chouette ! Danke schön ! ... Mord le trôttoir toi !"

*Le chauffeur s’exécuta, en pleurant à moitié... De toute façon, avait-il le choix? ... S'en suivit un bruit absolument atroce et désagréable de plusieurs os brisés sous un unique coup de ranger lourd et bien placé qui faisait froid dans le dos... L'entendre était d'ailleurs pire au fond que de le voir réellement... S'en suivit quelques applaudissements et les soldats partirent au pas de course, abandonnant là le camion et sa cargaison ainsi qu'un cadavre de chauffeur rué de coup avec une tête explosée sur le trottoir comme une vulgaire pastèque écrabouillée...*


Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Gabrielle
Musicienne
Musicienne
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 30
Localisation : France

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Jeu 13 Déc - 16:02

Était-il possible qu’un junky puisse posséder tant d’idée ? Mais surtout des solutions efficaces ? La nièce du Reich l’avait observé se défaire de ses menottes et avait été forcé de constater qu’il avait fait ça avec talent.

Gabrielle n’eut pas vraiment le temps de répondre que des soldats vinrent massacrer le chauffeur, pour des raisons plus que douteuse… Voilà qui poserait un problème en moins sur leur chemin… Quant à savoir qui ce type pouvait être, cela n’avait plus la moindre importance…

Le silence, se fit à nouveau, les gardes s’étaient amusés et repartis, il ne semblait rester plus qu’eux et ces bombonnes de gélatine radioactive. Gabrielle resta silencieuse quelques secondes puis une fois assurée que plus personne n’était là, répondu à la question du junky.


"Ne faites pas de manière… Sortons d’ici avant qu’on nous tombe dessus ! Ses menottes sont gênantes… retirez les moi… "

La jeune femme laissa quelques secondes défilées avant de « s’adoucir »…


S’il vous plait…

Si Gabrielle était asociale, elle n’espérait en aucun cas mourir à cause de cette partie de son caractère… Elle observa Jake procéder, puis quand enfin ses poignets furent libéré, elle les massa, repositionna comme il le fallait son capuchon sur son visage… et se releva…

Allons-y... Honneur aux hommes...
Revenir en haut Aller en bas
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   Jeu 13 Déc - 20:21

Une nouvelle fois, Jake s'immobilisa. Dehors, une radio crachotait une autre voix allemande, des échanges entre soldats et surtout, des bruits de coup quand le chauffeur se fit massacrer. Pas top pour lui. Et pour les deux jeunes gens dans le camion. Car ils ne pourraient plus l'interroger pour savoir le pourquoi du comment de la raison de leur présence dans son véhicule. Enfin, au moins, les nazis avaient foutu le camps en abandonnant le camion, et donc eux par la même occasion.

Tout cela leur facilitait grandement la tâche. En effet, d'une il n'y avait plus de chauffeur auprès de qui se méfier et de deux, le camion était arrêté, ils pourraient donc en descendre sans craindre de se briser les os, par la vitesse.

Voilà... Pour une des rares fois qu'il faisait usage d'un langage soutenu pour paraître poli vis à vis d'une fille, cette dernière envoyait bouler ses bonnes manières. Le junky secoua la tête. Franchement, les femmes, elles étaient incompréhensibles ! C'était même pas la peine de tenter de se montrer bien car quoi que vous fassiez, elles n'étaient jamais contentes. Il répondit par un grognement... au même instant où elle ajoutait une formule de politesse. Et merde...voila que c'était encore lui qui passait pour le ronchon et malpoli de service. Bon, tant pis, après tout, il n'était pas non plus là pour draguer.

Il se débarrassa rapidement des chaînes enroulées autours de ses pieds, puis se rapprocha de la musicienne. Là, il laissa passer quelques secondes, pour bien lui montrer qu'il pouvait l'abandonner là s'il le souhaitait. Il commença d'abord par lui enlevait la chaîne retenant ses jambes. Enfin,il passa dans son dos et s'attaqua à ses menottes, qui s'ouvrirent en moins de deux.

Après, il remit sa ceinture autour de sa taille. Car après tout, s'il en avait une, c'était bien pour une raison : ne pas perdre son pantalon. Ca serait vraiment con de se retrouver cul nu à la sortie du camion, surtout devant la mamzelle. Et puis, il tenait à sa fierté, et voir son pantalon tombé en présence de la musicienne était très certaine l'une des choses capables de le blesser dans son amour-propre.

Comme il savait comment ouvrir la porte arrière du véhicule, ils ne perdirent pas de temps. Un soulagement, surtout quand ils savaient être exposé aux radiations...depuis un temps indéfini. Moins de temps ils prolongeraient leur exposition et mieux ils se porteraient. Même si cela n'était très certainement qu'une tournure du cerveau pour se rassurer.

La jeune femme le laissa passer devant. Vraiment bizarre la musicienne. Quelques instants, elle le remettait à sa place parce qu'il faisait des manières, et voila qu'elle s'y mettait à son tour. Pas nette la nenette. Enfin, elle faisait comme elle voulait. Elle souhaitait qu'il sorte en premier ? Très bien, il n'allait pas s'en plaindre.

Il sauta donc prestement dans la rue, s'étirant un bref instant pour remettre en marche ses muscles un peu engourdis. Il regarda à droite, à gauche, puis lança:


Faut pas trainer. Faites comme vous voulez, moi, j'vais par là.

Par là, il entendait vers le sud-est. Son instinct lui disait que s'il y avait un endroit où ils pouvaient se mettre en sécurité, au moins pendant un temps, c'était là bas. Il partit donc dans cette direction, sans faire attention si la jeune femme le suivait. Elle était libre maintenant, elle faisait ce qu'elle voulait. Et surtout, elle était pas sous sa protection, il n'avait donc aucune raison de se soucier pour sa vie... même si...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Est] Croisée des chemins   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Est] Croisée des chemins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la croisée des chemins
» Une croisée des chemins salvatrice [PV Mei Lee Huang / Sirina Dubarson]
» La croisée des chemins [PV Rosiel]
» Préval à la croisée des chemins; droite ou gauche?
» A la croisée des chemins || Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire City :: Secteur Y-
Sauter vers: