Empire City

Octobre 2130...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Sud-est] [Refuge] La salle commune

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Nekomata
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 28
Localisation : Dans la vallééeee ohhhohhh...

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Lun 21 Jan - 12:10

*Il avait finit son propulseur. Il restait très calme, l'agitation ambiante avait sur lui le même effet que le vent dans un moulin à eau. Il attrapait maintenant un des morceau de la porte, assez long, et commença à le travailler.*

-"Le diamant noir... Qu'est-ce que c'est que ce truc encore..."

*Il en avait vu des choses, surtout depuis les dernières 72h, mais là on tombait dans le surnaturel...*

-"A vous entendre causer on se croirait dans un vieux film... Comment c'était déjà?"

*Pour l'instant, il devait sortir de là, remonter les quartiers, et trouver un vaisseau... Vaisseau?*

-"Indiana Jones."

*Il se tourna vers Darla.*

-"Dites moi, vous devez bien avoir une navette, un vaisseau, n'importe quoi qui permette de récupérer quelqu'un perdu en orbite autour de la Terre?"

*Peu lui importait les autres, peu lui importait les bestioles, et encore moins le Diamant Noir. Il devait sauver ses miches et celles de Lilo. Vite.*
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 22 Jan - 13:24

*Darlana reprit ses esprits lorsque Kagema lui demanda un moyen de communication et Neko un vaisseau spatiale, elle leur répondit clairement à l'un comme à l'autre.*

-"Pas de communication chez moi, on risquerait de me repérer... Toutes communications passent par les corpos de nos jours, la seule ligne brouillée que j'ai est celle d'un pote hackeur, je peux éventuellement voir ce qu'il peut faire si il s'agit vraiment d'une question de vie ou de mort, mais je vous préviens, il aura accès à toutes les données de votre interlocuteur et va sans-doute s'amuser avec son système informatique..."

*À Neko, elle répéta sa demande, pas sûre d'avoir bien compris.*

-"Un ... Vaisseau ... pour récupérer quelqu'un... Perdu en orbite autour de la Terre..."

*Elle avala de travers et fit un grand sourire, se retenant visiblement de rire, la situation n'était pas drôle en plus...*

-"Alors... Cher ami... Les vaisseaux spatiaux appartiennent en général à l'élite de l'Armée d'Empire City ou bien une petite poignée d'entre eux aux gratins des meilleurs pilotes de l'Office et de l'Eisenadler... Je crois qu'il y a bien un vendeur particulier de vaisseaux spatiale dans le Secteur H qui est uns des Secteurs les plus difficile d'accès... Mais un vaisseau de basse qualité de ce mec vaut à peu près trois fois plus cher qu'un voyage dans la Lune... Et même mon meilleur ami qui est sans-doute le meilleur voleur de toute la ville m'a toujours dit qu'un vaisseau était la chose la plus impossible à voler qu'il n'ait jamais vu... Et pourtant je l'ai vu faire sauter la Sécurité d'une Limousine-Overcraft, d'un Tank de première classe et même d'uns des derniers avion de chasse de l'Armée... Cela dit, je lui en parlerai quand-même, il aime bien les défis... Seulement, je ne sais hélas pas où il se trouve actuellement... La meilleure solution serait peut-être d'oublier ce "quelqu'un", quelque soit son importanHEEEEEE MON CAMESCOPE !!! MALADE !!!!"

*Elle se jeta sur son camescope que Jake avait balancé dans le mur... Cassé en morceau, c'est que c'était fragile ces conneries... Son beau camescope... Merde à la fin... Elle aspira et expira bien fort, et voilà que l'autre glandu d'Aros allait énerver uns des Irradiés.*

-"Non ! Tu devrais pas l'énerv..."

*Mais trop tard, les yeux du vieux avaient changé de couleur et virèrent au noir... Gala serra fort la main de Lucille et se cacha derrière ses jambes. Darla souffla, elle en avait marre. Elle se boucha les oreilles en se tenant la tête, les infrasons sortant d'une compétence surnaturelle d'un Irradié était toujours assez difficile à supporter pour quiconque y assistait, mais ce n'était rien à comparé de ce que subissait la victime de ce genre de cas...*

Aros :
Vieil Irradié :
Hypnose
Résultat
1D20 : 15
1D20 + 7 : 22



-"Tu parles comme une POULE maintenant... Une vulgaire POULE ! ... Jusqu'à ce que tu me respectes, jeune insolent !"


*Un jet de résistance mentale avec un malus de -4, comme tu ne maîtrises rien dans ce domaine, te permettrait de résister, ce qui risque d'être difficile... Sinon, tes cordes vocales deviennent douloureuses, tu gardes une partie de ton cerveau pour réfléchir, rager et raisonner, l'autre partie est corrompue par les pensées d'une poule... À savoir picorer et pondre un oeuf... Et tes cordes vocales sont totalement prises du langage de la poule également.*

*Darla secoua la tête, affligée...*

-"Faut pas faire chier les vieux ou les regarder de travers, vous ne savez pas ça depuis le temps? ... Bon... Désolée mais là actuellement, vous me saoulez, tous... Alors je vais monter voir le Dok qui doit commencer à s'impatienter, faire un truc que j'sais réellement faire, parce que la garderie, en fait, c'est pas pour moi ... Chère vieille femme Irradiée, vous devez connaître la légende du Diamant Noir mieux que moi, je vous laisse leur expliquer... Tchaoooo !"

*Elle leur tourna le dos en bougonnant des trucs incompréhensible et monta ]au dortoir en vitesse, laissant les autres livrés à eux-même avec les deux vieux Irradiés. Mamie se leva presque en sursaut, ayant visiblement entendu la demande de Darla et éclaircit le mystère que se posaient les jeunes gens dans la salle. Elle raconta l'histoire d'une manière passionnée comme à des enfants.*

-"Le Diamant Noir... Personne n'est vraiment sûr de ce dont il s'agit vraiment... Tout ce qu'on sait c'est qu'il s'agit d'une sorte de cailloux, pas plus gros qu'une balle de tennis, d'une couleur encore plus noire que le plus profond des noires... Si sombre que sa surface en vibre... On sait également qu'il est indestructible et qu'il est fait d'une matière totalement inconnue et inreproductible... Son tout premier point de départ, à ce que l'on dit, c'est à Dreamland, autrement dit, dans la Zone 51. Après, on ne connaît pas son âge, ni sa venue, ni même sa véritable capacité et plusieurs choses se disent à propos de lui..."

*Et les deux vieux parlèrent les uns après les autres des différentes rumeurs, se répondant presque au tac-o-tac.*

-"Une petite météorite."

-"Un trou noir qui n'attend que de s'ouvrir."

-"La clé d'un portail ancien refermant un dieu dangereux et oublié."

-"La carte vers une nouvelle planète si on parvient à la déchiffrer."

-"Le disque dur du tout premier IZAX."

-"La pensée ultime qui sauverait l'humanité."

-"Ou au contraire, celle qui la réduirait à néant."

-"Un portail vers le monde des rêves."

-"L'essence de l'immortalité."

-"Ou au contraire, celle de la Mort elle-même."

-"Une petite météorite..."

-"On l'a déjà dit..."

-"Alors c'est tout?"

-"De ce que l'on sait, oui..."


*Mamie reprit la parole seule.*

-"Il se peut également que le Diamant Noir ait un peu de tout cela réunit ensemble... À part des écrits, des "on dit", des rumeurs et des oeuvres d'art, nous n'avons eu jusqu'à présent aucune preuve réelle de l'existence même de cette chose étrange..."

*Après les explications et que Darla fut remontée, le Grolem redescendit dans la salle et posa ses énormes fesses en metal par terre. Il ne bougea plus... Enfin, si... Il montra Kagema du doigt et fit un signe de téléphone en le regardant. Sans-doute lui demandait-il si il voulait du coup lancer la communication avec le-dit hackeur.*


Dernière édition par MJ le Dim 3 Fév - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Kagema
Gigolo
Gigolo
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 22 Jan - 14:42

Kagema tiqua aux paroles de Lucille.

-Où as tu entendu parler de Diamant Noir toi ?

Il ne l'avait pas quitté depuis l'aube ou presque.

Puis Darla leur annonça qu'il était impossible d'appeler sans être écouté … Il valait mieux attendre une meilleure occasion avant de contacter le secteur X. Il ne pouvait pas s'afficher tel qu'il était. Il perdrait toute sa crédibilité. Le clone semblait être mal en point, il commença à s’énerver. Son teint ainsi que la sueur qui perlait de son front ne lui disait rien qui vaille


-Mais qu'est ce que tu as toi … Jake !?!

Il suait à grosse goutte, ca n'allait pas. Darla était monté rejoindre le Doc, il n'y avait plus que la pisseuse qui aurait pu faire quelque chose, mais Kagema n'était pas en odeur de sainteté. Mamie pourrait, mais les irradiés étaient en train de raconter une histoire sur le diamant noir. Décidément, ils étaient réveillé que quand cela les plaisait. Qu'importe, Kagema avait besoin de leur poser des questions, même si il devait subir le ton inquiétant que le vieil homme avait employé sur Sora.

-Mamie, et Monsieur … comment doit on t'appeler ? J'ai une multitude de question pour vous. Tout d'abord, qu'est ce que vous êtes tout les trois ? Comment réussissez vous vos tour de magie ?

Il englobait la gamine dans sa désignation

-Vous vous étiez déjà rencontré avant ? Comment avez vous réussit a repousser les insectes, et comment saviez vous quoi faire, et pourquoi Mamie ne l'a pas fait au village ?

Kag centra la prochaine question sur le Sage

-Ensuite, l'homme que tu viens de calmer … Sora ..., pourquoi lui demander de se taire à la moindre remarque ? Qu'a t il fait pour mériter un tel traitement ? D'où je viens, on enchaîne pas … non euh …

Il allait finir sa phrase, mais se rendit compte que le début de celle ci était erroné, du coup il la reprit du début

- Dans un refuge qui se veut civilisé, on enchaîne pas un homme sans raison.

Bien sur il devait également parler du sujet qui intéressait les vieux.

-Ce diamant noir, ... je comprends que ça pourrait nous être utile, … mais comment peut on faire, nous ne pouvons rien ? On sais juste que c'est ce que veulent les insecte, on ne connaît ni l'endroit où il est, ni si la légende de son existence est vrai. Si encore nous étions une corporations puissante avec des moyen, un équipement, des troupes, ou même si encore on était pas tous obsédé uniquement par notre propre sécurité, … Moi y comprit je dois le reconnaître .... Mais là … On a ni piste pour ce diamant, ni raison de le chercher.

Si ce n'est que celui qui contrôlait le cailloux, contrôlait les insectes, et donc contrôlait le monde... Kagema garda cette idée dans un coin de son esprit et continua sa série de question avec la plus difficile d'entre toute.

-Enfin …

Son visage se décomposa, il déglutit avec peine, et se mit a regarder le sol.

-Mamie … veux tu … doit on organiser un service funéraire, pour … même si il ne reste rien à enterrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Nekomata
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 28
Localisation : Dans la vallééeee ohhhohhh...

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 22 Jan - 19:27

*Il avait un espoir, même faible... Mais bon... Il rippa quand elle parla de son ami amateur de défis, et faillit d'entailler un doigt. Il se tourna vers Lilo.*

-"Un espoir, même faible... Avec même pas 72h devant nous, au vu des rations de la capsule... On fait quoi?"

*Il frotta longuement la pointe de sa lance de fortune contre une autre pièce de bois, afin de la faire chauffer, la rendre plus piquante et la durcir.*

* Mais que faire... Je vais pas me lancer dans cette stupidité de "Quête du Diamant Noir"... Mais si Darlana y va, je risque de devoir y aller, ne serait-ce que pour essayer de trouver son collègue... Et merde, de toutes les manières si je choppe quelqu'un pour voler le vaisseau, j'ai quand même pas de pilote. Pour le moment, trouver quelque chose de mieux que cette lance pour m'armer...*

-"Si quelqu'un veut m'accompagner, je pense faire un tour dehors voir s'il reste quelque chose de ce bac d'armes, maintenant que les bestioles sont mortes..."
Revenir en haut Aller en bas
LuluStukov
Combattante
Combattante
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 23 Jan - 3:30

Visiblement, Jake était encore plus instable que Lucille...
Jusqu'où pouvait il aller ? Incapable de se contrôler, dangereux ça. Très dangereux.

Kagema osa s'adresser à elle. Le ton, elle l’interpréta méprisant.
Ça ne lui plaisait pas. Peu importe quel était le ton véritable, ça venait de Kagema. Ça ne lui plaisait pas.

Elle le regarda dans les yeux, sans tourner la tête, le regardant de coin.

"J'dois t'rendre des compte maintenant la passoire ?"

Elle enchaîna sans lui laisser le temps de répondre.

"Alors ferme la et fais toi discret, je croyais avoir été claire là dessus..."

Elle montra Vincent du doigt.

"Si tout à l'heure t'as pas fini comme l'autre connard de ce matin, Lars, c'est uniquement grâce à lui..."

"Ou à cause... Oui !!"

"Alors concentre toi sur ton petit secteur X et fout moi la paix."

"Ou je te crève, pour de bon, tant que Grolem et Darlana ne sont pas dans la pièce..."

Elle détourna le regard, avec un mélange de haine et de mépris.

"Les enfants sont morts par SA faute. CRÈVE LE pétasse !!"

Elle ferma les yeux et inspira profondément.
Il ne faut pas céder, pas maintenant... pas ici...

Si elle ne répondait pas, c'est aussi parce que la première fois qu'elle en avait entendu parler, elle était sous influence de la toxine, droguée par mamie et totalement inconsciente...
Elle avait vu son village, son père, Keira, O'Xyde... Et le Diamant Noir...
Mais c'était pour elle impossible à décrire, et n'aiderait en rien la conversation.

Elle senti le contacte de Gala sur sa jambe, elle avait l'air apeurée.
Elle regarda là où Gala regardait. Le vieux, il était... Différent. Et fixait Sora.
Un bruit difficilement soutenable s'ensuivi, Lucille se boucha les oreilles.

Sora sembla étrange un moment...
Est-ce qu'il vient de subir ce que la gamine lui a fait dans la salle de bain !?
Si oui, ce type est solide... Elle avait fini à genoux, tétanisée et en larmes... Lui est encore sur ses jambes, au moins pour l'instant...

Darlana râla avant de sortir de la pièce.
Et si cette bande d'imbécile venait de lui griller ses chances de retrouver Keira ? Si à cause d'eux elle refusait de l'aider ... ?

"Elle est MORTE Keira ! MOOOORTE !"

"NON" !!

Lucille eut un sursaut. Elle venait de parler à voix haute.
Pas crié, mais assez fort. Avec un peu de chance, ils sont tous trop préoccupés par leur petit nombril pour l'avoir entendu... Passer pour folle... Plus qu'elle ne l'était en tout cas, ne mènerait à rien de bon...

Puis les irradiés prirent la parole.
Leur déclaration l'embrouilla plus qu'autre chose... Plus de questions que de réponses...

Kagema interrogea ensuite les vieux.
Elle savait pourquoi papy avait fait ça à Sora. Gala le lui a fait subir... D'une autre façon.
Ses propos n'étaient pas violents, ses pensées ont dû l'être.

"Elle a lu mon esprit, et réprimé la violence par encore plus de violence... Il a du en être de même pour Sora..."

Et pendant que Kagema proposait un rite funéraire, Vincent lui proposait d'aller chercher les armes.
Elle, elle n'avait de pensée que pour Darlana, seule là haut avec Cyrus.

Était elle en sécurité ... ?
"Elle est avec Grolem... Donc oui... Je crois... Je pense... Mais si elle meurt, comment je pourrai retrouver Keira ...?"

Elle s'était rassise, et avait repris une brioche, sans grand appétit pourtant.

"Mais elle est MORTE, et Darlana AUSSI !! Tu ne le sais pas ENCORE voilà TOUT !!"

Elle mordit dans la brioche. Pas par faim, mais la bouche pleine l'empêcherait de répondre à l'Autre malgré elle.

"Elle saura se défendre, elle est probablement plus forte que Cyrus... et aussi intelligente... Je crois... Mais elle est armée... Et il y a Grolem... ça ira... "

Elle jeta un coup d'oeil à Gala, et l'invita à la rejoindre.
Aussi dangereuse qu'elle soit, la présence de la petite l'apaisait...

"... ou ça n'ira PAS !! Peut être qu'il est déjà en train de la DISSÉQUER !! Égorgée comme une TRUIE qu'elle est !! et JAMAIS, JAMAIS tu ne retrouveras la charpie du CADAVRE de ta petite KEIRA petite pétasse !!"

En attendant, extérieurement, elle montrait tous les signes de nervosité possibles et imaginables.


Revenir en haut Aller en bas
Lilo
Infirmière
Infirmière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 23 Jan - 9:47

- On ne peut pas se contenter d'espérer que le boss arrivera à faire jouer ses relations pour aller la chercher lui-même. Bien que je pense qu'il ait été mis au courant, il ne faut pas trop s'en remettre à lui. Et puis nous sommes responsable d'elle, et la ramener saine et sauve est notre seul moyen de rentrer chez nous et de retrouver une vie normale.
Alors si mince soit-il, je choisis l'espoir. Fifille doit trouver le temps bien long là-haut ...

L'infirmière se leva. De toute façon ici, avec tous ces gens qui piquaient des crises à droite et à gauche, l'atmosphère pesait sur les nerfs. Et libérer cet espèce de Sora là ? Mauvaise idée. A un moment ils le verraient tous que c'était une mauvaise idée. Un type qui s'accroche à un bout de barbaque sanguinolente comme un mioche à son doudou, et qui y plante les dents régulièrement pour en gober un lambeau ... berk. Ce type était malsain, il avait un gros grain, c'était écrit en néons clignotants au-dessus de sa tête et personne ne semblait s'en inquiéter. Super.
Bande de timbrés. D'illuminés.

Elle se leva de sa chaise, prit une brioche et s'approcha de Neko pour la lui tendre.


- Je viens.
Revenir en haut Aller en bas
Aros
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 23 Jan - 18:58

*Le vieux n'avait pas répondu mais me rendit mon regard noir et n'avait pas l'air du tout impressioné par ma demande de renseignements. Même que ses yeux devinrent tout noir, bizarre, prudence. Mais trop tard, quelque chose passa et me fit un effet bizarre. C'était toujours comme ça, de ma violence sous jacente émanait sans cesse de l'insociabilité et faisait que les gens me rejetaient tout de suite. Pourtant, du fait que le vieux pouvait éloigner des insectes au pied d'un arbre, j'ai essayé d'être le moins impertinent possible, ce que je ne prends jamais la peine de faire avec des vieux grabataires*

-"Tu parles comme une POULE maintenant... Une vulgaire POULE ! ... Jusqu'à ce que tu me respectes, jeune insolent !"

"C'est ça, c'est ça, quand les poules auront des dents, qu'est ce qu'il me raconte maintenant, ce timbré. Mais les autres me regarde bizarrement."

*La vieille raconte à son tour ce que pourrait être le diamant noir.*

"Je me demande si ça vaut la peine de rechercher cet artefact, mes supérieurs en ont surement eu vent, peut-être organisent ils des recherches secrètes, savent ils que les insectes le recherche. Je pondrais bien un oeuf. Venir avec des infos pourraient me faire monter en grade. Mais attendons le verdict de l'autopsie sur l'insecte, ça pourrait servir. Tiens, pas de graines à bouffer? Pourquoi ne pas rejoindre Darla et doc. Non, doivent faire leur expériences scientifique, ce dont j'ai horreur."

*Deux partirent chercher des armes dehors, mais vu la bataille qui a eu lieu, doit plus rester grand chose mais allons vérifier*

*J'allais suivre Vincent et Lilo mais impossible car je me rendis que j'étais en position acroupis en train de battre des bras avec les mains sur les hanches*

"Qu'est ce que...."

"Coooott, cot cot cot"

"Bordel je suis pas dans mon état normal, la phrase du vieux, je comprends, qu'est ce qu'il m'a fait cet enfoiré. Vite calme toi, un coup dans la viande"

Picorage dans la viande. entame : 10/20
Revenir en haut Aller en bas
Nekomata
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 28
Localisation : Dans la vallééeee ohhhohhh...

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 23 Jan - 23:12

*Neko allait sortir lorsque soudain...*

-"Cot Cooot Coot"

* HEIN? Un poulet? Ici?*

*Il se retourna, et vit Sora, apparemment choqué, en train d'essayer de se servir de ses "ailes", et n'y arrivant pas, il commença à picorer son morceau de viande. Il se tourna vers Lilo.*

-"Note pour plus tard, on emmerde pas les vieux!"

Direction le Hall d'entrée
Revenir en haut Aller en bas
Jake Phamtom Hell
Voleur
Voleur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 23 Jan - 23:16

Malade ! Oui, c'était le bon mot pour décrire Jake dans l'état actuel des choses. Cela serait même en dessous de la vérité. Le jeune homme regarda Darlana se précipiter sur les restes de son défunt caméscope. Car en effet le pauvre n'avait eu aucune chance de survivre, le mur étant un adversaire trop dur pour lui. Mais le voleur s'en fichait. La litanie incessante des insectes s'était tu, et cela faisait du bien. Beaucoup de bien. Même si ce n'était qu'un répit de très courte durée.

Ce qui surprit le junkie par contre, c'était que la scientifique ne s'en prenne pas à lui. Car après tout, il était totalement et entièrement fautif de la destruction de son bien. Il l'avait sciemment balancé, de toutes ses forces, même si celles-ci étaient faiblissantes. Il ne lui avait rien demander, pas même de couper le son de son engin. Il s'était tout simplement comporté comme un gros mufle. Franchement, s'il avait été à sa place, il n'aurait pas laissé passer une telle chose. Mais visiblement, la jeune femme ne pensait pas comme ça. Enfin, il allait non plus aller se plaindre parce qu'on ne le frappait pas alors qu'il avait fait une connerie !

Maintenant, elle s'en allait rejoindre le doc. Pour lui, il ne valait mieux pas qu'il monte. Mais que faire ? Il ne savait pas, il n'arrivait pas à réfléchir, de plus en plus instable. Kagema s'adressa à lui et il mit quelques secondes à comprendre. Il secoua la tête plusieurs fois, presque frénétiquement.


Rien...j'dois...faut qu'je...

Devait-il leur dire ? Déjà qu'ils n'avaient pas forcement tous bonne opinion sur lui, alors s'il leur annonçait qu'il était un foutu drogué en pleine crise, il risquait surtout de se retrouver attaché en moins de temps qu'il ne le faut pour le dire.

Les tensions qui régnaient dans la pièce n'aidaient en rien à calmer la psychose du voleur. Ses yeux sautaient sans cesse dans leur orbite, ses pupilles totalement dilatées, il commençait à regarder tout le monde avec suspicion, peur, à la limite de la panique.

Quelqu'un parlait de sortir, dehors. Qui ? L'asiatique. Celui qui avait menacé le doc avec un couteau. Une fille voulait l'accompagner. Celle que Jake ne connaissait pas. Il fallait qu'il aille avec eux, qu'il s'éloigne d'ici. Peut être trouverait-il quelque chose dehors qui fasse l'affaire, même si c'était peu probant.

Il voulut prendre une brioche, tenter d'avaler quelque chose, mais il ne réussit juste qu'à réduire en miette la pâtisserie, entre ses mains tremblantes et humides. Et puis Sora se mit à caqueter et à battre des bras....Bordel, ça y été, le junkie était tombé dans les hallucinations sans même s'en rendre compte. Il recula précipitamment de plusieurs pas pour s'éloigner du poulet humain, regardant Neko et Lilo, paniqué et halluciné.


Dehors...sortir...il faut...j'dois...c'est...besoin...vite!!

Il commença d'ailleurs à faire quelques pas vers la porte défoncée, se moquant totalement de se que pouvaient raconter les deux vieux irradiés. C'était un peu comme si il n'avait même pas remarqué leur présence.

hall d'entrée


Dernière édition par Jake Phamtom Hell le Ven 25 Jan - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Jeu 24 Jan - 15:00

*Gala ne pu s'empêcher de rire aux éclats aux réactions de Sora qui faisait la poule, ça avait l'air d'amuser la gamine qui applaudissait comme si elle avait eu le meilleur spectacle de cirque de sa vie. Cela semblait aussi amuser le vieux qui ria du nez. Il répondit d'ailleurs aux questions de Kagema... Enfin... À sa manière...*

-"Monsieur ira très bien, mon jeune ami. Nous autres vieux Irradiés avons oublié notre nom depuis bien longtemps. Quant à cet homme qui fait la poule, j'avoue avoir juste eu une sorte de réaction d'auto-défense, que nous avons tous dés que nous sentons de l'agression ou une menace à notre égard dans l'esprit d'un être humain. J'avoue ne pas savoir pourquoi il a été enchaîné, et de toute évidence, je ne me considère pas comme le chef de ces lieux, cela ne serait donc pas à moi de le dire."

*Il ne fit pas vraiment attention aux autres, Mamie en revanche un peu plus... Elle prit elle aussi la parole.*

Spoiler:
 

-"Maintenant que nous avons une source de verdure, nous retrouvons certains de nos pouvoirs. Si nous nous concentrons en nombre sur une source de ce genre, nous pouvons presque faire des miracles... Ou au contraire semer le chaos. Peu d'entre nous ont le souvenir de comment et pourquoi ça a commencé, et nous n'avons pas non-plus d'explications quant à ces pouvoirs, on pense qu'en réalité une poignée d'humains les possédaient déjà, mais plus on en utilise, plus nous perdons la raison... Nous nous souvenons juste de ce jour funeste, il y a très exactement 53 ans, le Jour du Feu, quand le ciel pleuvait de bombes et qu'Empire City ne s'était pas protégé. La plupart d'entre nous qui sont encore en vie disent qu'IZAX, l'Intelligence Artificielle programmée pour diriger la ville dans la paix, la prospérité et l'équilibre, ne ferma pas la bulle de protection de manière totalement volontaire afin d'anéantir ses propres habitants..."

*Le vieux continua l'histoire.*

-"Le véritable IZAX fut déconnecté, mis hors service puis détruit à jamais... La suite, vous la connaissez, ce sont les Corporations qui en ont profité pour prendre le pouvoir. Pour la suite... Peut-être nous connaissions-nous mais nous parlons en permanence par télépathie dés que nous sommes à une certaine distance... Le lien qui nous unit au Jour du Feu est devenu assez fort avec le temps. Certains ont juste une âme à peu près bénéfique, comme nous qui pensons plus à protéger qu'à détruire, d'autres, c'est l'inverse. Ceux-ci sont d'ailleurs tous cachés dans les souterrains de la ville, mais comme les Corporations ou les Gangs ne font pas la différence, ils préfèrent nous renier pour ne pas prendre de risques."

*La vieille enchaîna quant au reste.*

-"Tu l'as compris, jeune gigolo... Je n'avais aucune idée de comment repousser les créatures avant de rencontrer ce monsieur... Et de toute façon je n'avais aucune source naturelle pour le faire... Il m'a tout expliqué dés ma venue, mais a sentit la menace beaucoup trop tard, quand le premier homme fut tué par ces immondices... Ces choses ont également la faculté de cacher leur présence psychique à partir du moment où elles n'attaquent rien ni personne, méfiez-vous d'elles, elles sont encore plus redoutables que ce que l'on pense apparemment... Quant à Gala et bien... Nous devons avouer que c'est un mystère à part entière... C'est comme si elle n'avait rien d'humain, mais elle possède l'étrange pouvoir de guérir une source naturelle en puisant dans une énergie négative au fond de son coeur... J'ai bien peur que même elle-même ne sait pas réellement qui elle est exactement..."

*Puis le vieux revint sur le sujet initial. La vieille se concentra sur une chose.*

-"En ce qui concerne le Diamant Noir, nous ne savons rien d'autre que ce que nous venons de vous dire... Et si rien ne vous y mène alors pourquoi s'y intéresser? Comme vous dites, nous n'avons ni les compétences ni les moyens... Faire comprendre aux Corporations de la ville me paraît la meilleure option..."

*La vieille poussa un cri étouffé, comme si elle venait de se réveiller, si elle avait encore ses jambes, elle aurait même fait un bond.*

-"Les enfants... Seuls trois d'entre eux ont survécu d'après ce que je ressens, mais j'ignore où ils sont... Pauvres enfants..."

*Mamie ne semblait pas vraiment savoir si il fallait faire des funérailles ou non... Quant elle y repensait, en réalité, ça avait l'air de la chagriner.*

-"Occupez-vous plutôt de vos deux amis nerveux... Si il veulent, je peux utiliser encore mes dernières forces afin de les guérir un temps... De toute façon, je n'irai pas loin vu mon état, et j'ai bien peur que mon nouvel ami non-plus..."

*Les deux vieux Irradiés étaient d'ailleurs de plus en plus fatigués... Et chose surprenante, l'arbre avait l'air lui aussi de se flétrir lentement. Gala, elle ne riait plus du tout et fit une moue désespérée, elle se précipita contre Mamie...*

Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Kagema
Gigolo
Gigolo
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 18/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Jeu 24 Jan - 17:30

Le clone avait définitivement des symptômes de manque. Maintenant s'était sur. Décidément, après les radiation, et la violence, le voilà maintenant ingérable, cet homme avait vraiment l'art d'être inutile. L'effet de la phrase hypnotique fit son effet, Kagema eut lui-même un sourire... Il valait mieux ne pas contrarier les vieux, même si, ils semblaient s'affaiblir à vue d’œil.

La modestie lui faisait dire qu'il ne se sentait pas le chef des lieux, mais maintenant que ses amis étaient tous mort, il l'était assurément devenu.

Kagema utilisa sa béquille pour s'approcher et poser la main sur le tronc. C'était vrai, c'était vivant, c'était vert. Une source naturelle de pouvoir, bénéfique ou maléfique. Il avait pourtant lu que ces arbres étaient plutôt courant dans le passé. Il avait pourtant lu que les hommes n'avaient jamais tenter de les sauvegarder. Sur de la magie, rien. En tout cas il se dégageait de cet plante une certaine majesté.

Le Jour de Feu, kagema en avait entendu parler. Si les pouvoir venaient de là alors les autres monstre qu'ils soient ami ou ennemis seraient bientôt plus de la partie. Les insectes par contre …

Puis il observa la gamine. Il est vrai, qu'elle était étrange. Impossible a déchiffrer et a comprendre. Si même les vieux ne pouvaient pas percer le mystère qui pourraient ? Darla et Cyrus ? Il pensa au cadavre en haut et à l'empressement avec laquelle l'autre était monter pour découper l'insecte. Non, il devrait demander à Darla de l'étudier.

Le cœur de Kagema manqua un battement quand elle le nomma comme gigolo. Qu'avait il dit ou fait pour le trahir ? Comment savait elle cela ? Puis il se rappela que la vielle femme avait communiqué par télépathie, elle pouvait donc entrer dans la tête des gens. Et essaya de cacher le soulagement qu'il avait ressenti pendant une demi seconde quand ont lui avait dit que les enfant étaient mort, et n'étaient plus a sa charge. Il n'avait plus eut à chercher un moyen de les abandonner. Il avait honte, et n'était pas près a reconnaître que c'était mieux pour lui.

Toutes informations sur le diamant noir serait effectivement grandement monnayable. Mais si les insectes chantaient à tue tête jusqu'au secteur V, et qu'on avait réussit à traduire leurs chants d’ici, si Darla savait ce que le cailloux était avec une telle précision qu'elle préférait partir plutôt que d'écouter ce que disaient les irradié, alors il avait fort a penser que toutes les corporations et tout les gangs confondu travaillait déjà a rechercher le Diamant Noir. Néanmoins, il était bon de ne pas prendre trop de distance sur les informations qu'ils avaient eu.


-Tu sais qui pourrait avoir des information sur ce Diamant Noi …

Il fut interrompu par Mamie et son cri.

Ainsi certains avaient survécut. Des enfants. Seuls. Kag repensa aux visages de certains d'entre eux.

-Trois enfants ? C'est tout ? Il y a t il des adultes du refuge avec eux ? Où sont ils ?

Ils paraissaient tout les deux faibles, et Kagema ne pouvait pas leur en vouloir. Mais ils semblaient parler comme si ils allaient les lâcher maintenant, … il ne pouvait y avoir pire moment.

-Que quelqu'un aille chercher de l'eau !

Il se mit à genoux devant elle et se rapprocha pour qu'elle comprenne bien.

-Mamie, écoute moi, c'est important. Tu dois tout nous dire. Nous, on ne peut pas lire tes pensées, on peux pas y voir les détails que tu ne nous dit pas. Est ce qu'ils vont bien ? Est ce qu'il sont entourés par quelque chose par quelqu'un ? Est ce qu'ils peuvent voir le soleil ? N'importe quel détail qui pourrait nous aider. Les deux drogués ici, pour l'instant, ils peuvent se gérer tout seul. Il ont besoin de temps pour se désintoxiquer, et pas d'une fausse impression que tout va bien. Concentre-toi plutôt sur les enfants. Garde tes forces tu ne vas pas mourir.

Il disait cela plus pour lui que pour elle. Elle devait survivre, sinon comment il allait pouvoir faire pour rendre la pareille aux enfants qui s'étaient sacrifier pour lui. Même l'arbre semblait faiblir... Allaient ils se retrouver bientôt sans protection ?
Revenir en haut Aller en bas
LuluStukov
Combattante
Combattante
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Sam 26 Jan - 3:33

Merde... Gala avait en fait été sympa avec elle.
Lucille aurait préféré crever que de se retrouver à faire la poule en publique.
Mais comme c'est à un autre que ça arrivait, elle avait esquissé un sourire.
Pourtant son humeur ne s'y prêtait pas.

l'Autre revenait à grands pas. Et elle espérait de tout coeur ne pas avoir la moindre pensée violente envers les vieux ou Gala. La leçon lui suffisait.

Vincent, Lilo et Jake étaient sortis.
Chercher des armes ... ouais, le fait que des insectes puissent encore être sous terre n'avait pas l'air de les inquiéter.
Les gens s'étonnent de crever ensuite. Bien fait. Pour deux des trois en tout cas.
Elle aimait bien Lilo. Dommage.
Et les armes n'ont pas eut l'air de beaucoup servir à leurs prédécesseurs. Pas fais long feux les abrutis.
Elle en avait buté quelques uns ce matin, une reine même.
Ceux là étaient clairement d'une autre trempe, même Darlana l'a dit.
Les armes qu'ils trouveront ne feront que les encombrer.

"Sauf s'ils s'en serve contre toi pétasse, contre Darlana, contre Gala..."

Lucille réfléchit une seconde.
Pour une fois. L'Autre avait peut être raison. Jake est instable. Il pourrait.

"Qu'il essaie juste..."

Trop de calme, depuis trop longtemps.
Son sang bouillonnait. Putain ouais. Complètement sous pression qu'elle était.

Cogner, cogner fort et à répétition.
Pas d'arme, broyer de ses mains. Comme Lars ce matin.

"Bordel c'était bon ! Rappelle toi comme c'était BON pétasse !!"

Et c'était impossible à nier.
Jouir, au sens propre. Jouir d'ôter une vie, dans la douleur, dans le sang.
Jouissance et mort, indissociable.

Ne pas regarder les irradiés ou Gala, ils le sentiraient, et c'est eux qui la détruiraient...

"Détruire, tuer, du SANG, DU SANG !"

Elle sursauta.
"Calme toi Lucille, calme toi putain..."
Elle pensait fort, très fort. Trop fort pour le garder pour elle. Elle se le chuchotait à elle même. Pour se convaincre.

Elle plaqua ses cheveux en arrière.
La brioche qu'elle avait prise était écrasé dans sa main. Pour la partie qui n'était pas tombée en miettes à côté.
Ce matin, elle se régalait à manger un rat. Maintenant, elle gâchait une brioche, et elle n'en avait rien à foutre.
Elle jeta les miettes restant dans sa main en direction de la poule.

Elle prit une bouteille. Pas d'alcool. Non, qui pouvait s'avoir dans quel état ça la mettrait. Même la moindre goutte.
De l'eau, c'était parfait. Et froide.

La moité fut vidée dans son gosier, l'autre moitié sur sa tête, son visage, sa nuque.
ça faisait un putain de bien.
Elle continuait de se parler à elle même, en chuchotant. Que les autres l'entendent, rien à foutre.

"Garde le dessus Lucille, surtout garde le dessus..."

Elle passa ses mains sur son visage et replaqua ses cheveux en arrière, avant d'inspirer fort et d'expirer lentement.

Elle ferma les yeux un instant, comme pour vérifier si elle avait bel et bien le contrôle d'elle même.
C'était le cas. ça semblait en tout cas. Faudrait pas que ça se bastonne à proximité d'elle.
Elle le sentait, c'était là. Tout proche. Comme une respiration à son oreille par dessus son épaule. Comme un murmure continue.
Elle avait besoin de faire couler le sang, et tous les prétextes seraient bons.

Elle rouvrit les yeux. Les vieux parlaient à Kagema.
Et elle apprit quelques petites choses.

Elle jeta un oeil à Gala, qui s'était précipité sur Mamie. Elle n'avait pas l'air au mieux.
Son regard sur Gala changea.
Ouais... Elle était bien plus qu'une simple petite fille. Ce n'était pas non plus une irradiée.
Une idée, une pensée commençait à trotter dans la tête de Lucille.

"A éclaircir quand je serait moi même plus ... claire..."

*Flash. Elle frappe une tête de son talon. La temps se brise, le sang jaillit. Mort. Plaisir*.
Lucille se tint la tête en regardant ses pieds. C'était pas ces bottes là.

Elle reporta son attention sur les anciens, Kagema les lâchait pas.
"Ils ont été emportés par le cimetière génie, à priori en suivant les galerie on arrivera au même endroit qu'eux, et pas forcément dans le même état."

Elle désigna ses béquilles le regardant avec mépris

"Surtout toi"

En parlant, elle s'orienta vers le frigo pour en sortir une autre bouteille d'eau.
"Ce que j'ai retenu moi par contre, c'est qu'ils ne peuvent plus nous protéger. Et en restant ici on est juste des proies bien dociles, qu'ils savent où trouver".

Elle jeta une bouteille en direction de Kagema et un regard vers Aros.
Il y a deux minutes, elle le jaugeait comme le type le plus dangereux de cette putain de baraque.
Elle le trouvait maintenant juste pathétique.
Elle s'adressa à nouveau à Kagema, en montrant mémé du doigt.

"Elle est vraiment mal là. Ta flotte risque de pas y changer grand chose. Par contre là haut on a ..."

Elle allait dire deux médecins. Mais comme elle devait la vie à la vieille, la laisser entre les mains de Cyrus n'était pas un choix judicieux à ces yeux...

"On a quelqu'un qui pourra être plus efficace"

"ainsi que quelqu'un qui puisse repousser les insectes au cas où..."

Elle s'orienta vers les escaliers à grands pas.
Mais avant de sortir elle montra l'extérieur.

"Il y a une infirmière à qui tu dois la vie aussi dehors. Tu serais beaucoup plus utile en allant la chercher".

Elle franchit la porte.
Son coeur battait a une vitesse folle. Mais elle parvenait à garder le dessus.
vers le dortoir 1
Revenir en haut Aller en bas
Aros
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Dim 27 Jan - 20:13

*Des pensées de poule envahissaient mon esprit par moment mais malgré tout les conversations ne m'ont pas échappé. Ils pensent que je suis drogué ou en manque, vaut mieux qu'ils se confortent sur cet avis plutot que de connaitre ma véritable nature. La vieille est prête à m'aider mais apparemment pas le gigolo*

"UN GIGOLO ! La vieille l'a laissé échappé par inadvertance. Je ne suis pas le seul à cacher mon identité evidemment, pourtant, oui, ses manières au black pouvait y faire penser. Un problème à la fois. Mon morceau de viande diminue et la violence refera surface malgré mon comportement de poule mouillée."

*J'essaye de lutter contre gratter le sol mais des miettes tombent de la main de Lucie, qui était encore en plein dans ses élucubraitons. Je me précipite pour les picorer et alors que des pensées et mon comportement de poule refait surface, je vois le regard de Lucille. De part les yeux d'une poule, je suis effrayé par cette menace sous jacente émanant de Lucille, pourtant, quelque part dans un endroit de mon cerveau, c'est comme si je me regardais dans un miroir et comprenait l'effet que je pouvais faire aux autres, mais me faisant tout de même un effet de chair de poule.*

*Je me suis relevé pendant un temps avec une main sur le coktail molotov, par réaction d'instinct et retrouvant l'espace d'un instant mes pensées propre mais Lucille était déjà partie rejoindre les scientifiques qui faisaient leurs saletés.*

*Je profite de cet instant de conscience retrouvée pour me diriger doucement vers la vieille, essayant de lui demander de l'aide suite à ses déclarations de pouvoir nous aider. Mais la poule refait surface et j'arrive accroupi à ses pieds*

"Cot cot coodak, coooot, cot, cot"

*Il fallait espérer effectivement que la vieille puisse deviner mes pensées car je n'arrive toujours pas à parler. En picotant légèrement le pied de la vieille, je lui montre mon bout de viande que je balance plus loin, espérant l'attendrir sur mon sort et la faire lire mes pensées.*

"Je serais sage si vous arrivez à me faire retrouver mon état normal. Guérissez moi de ma folie"

*En le pensant le plus fort possible et en répétant plusieurs fois "guérir de ma folie", espérant lui faire comprendre que mon comportement de poule n'était pas ma seule folie. Tout ça misait beaucoup sur la chance :*

Attendrir la vieille
Résultat
1D20 : 12


Compréhension de mes pensées
Résultat
1D20 : 13

Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 29 Jan - 1:22

*Mamie parla beaucoup plus vite que d'habitude... Elle répondit aussi rapidement qu'elle le pouvait aux questions de Kagema, utilisant ses dernières forces afin de donner le résultat de ses visions.*

-"Les enfants ... Il y a Thomas avec eux ... Les créatures leur ont introduit quelque chose dans le corps ... Ils se réveillent... Ils ... Ils deviennent des monstres ... Et ils arrivent, ils viennent reprendre le refuge et ... il y a ... Un homme masqué et mutilé ... Accompagné de deux femmes pales dépourvues de dents et aux jambes de sauterelles !"

*Les vieux semblent s'évanouir alors que le sol tremble légèrement.*

Lucille :
*Ton manque se fait ressentir. Avec un jet de Physique au dessus de 10, tu parviens à te contrôler, à garder ton calme et à vouloir protéger Gala avant tout. Sinon, tu n'auras qu'une envie : massacrer la première personne que tu vois.*

Aros :
*Tu retrouves ton état normal, l'effet de l'Hypnose se dissipe.*

Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
LuluStukov
Combattante
Combattante
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 30 Jan - 8:40

arrivant du dortoir 1

L'irruption de Lucille dans la pièce se fit encore avec toute la douceur qui la caractérisait.
Elle regarda immédiatement kagema, toujours avec mémé.

"Les médecins descendent ! Faut qu'ils tienne !"

"Du moins j'espère qu'ils... Que Darlana descend. Darlana ouais, pas Cyrus, non, PAS CYRUS !"

La vieille n'allait visiblement pas mieux. Le vieux non plus.
Après tout, ça devait faire bien une minute trente que Lucille était montée.

En s'approchant d'eux, elle constatait que Sora ne faisait plus la poule.
"Retrouvé tes esprits toi ?"

"Dis moi que non... Tu es moins dangereux en poulet..."

Cela dit, le moment où sa dangerosité serait utile va bien finir par arriver.
Le plus tard sera le mieux.

"Ou le plus tôt pétasse..."

Elle fit signe à Gala de venir à côté d'elle, jeta un nouveau regard à Sora.
"Lui, ne pas le quitter du regard une minute..."

Kagema s'occupant de mémé, elle se pencha sur pépé.
Elle pris la tête du vieux entre ses mains, pour le forcer à fixer ses yeux.
"Reste éveillé le vieux... HO ! REGARDE-MOI ! les médecins descendent alors faut tenir bon compris !!"

"Et que ces putins de médecins se bougent le cul bordel...".
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 30 Jan - 10:40

(Venant du dortoir 1 )

*Darlana descendit les marches aussi furtivement que Lucille, à savoir, comme un mammouth dans une petite boutique de vaisselle, de porcelaine et de vase ming, tout en rangeant son flingue en plus... Autrement dit : "Là, faut pas la faire chier, bordel..." Elle ouvrit un compartiment dans le dos de Grolem aussi délicatement qu'un gosse pressé qui ouvrait son cadeau de noël et qui s'en foutait éperdument du joli papier cadeau avec un super motif de la mort qui tue qu'avait choisit maman exprès pour lui faire plaisir. Elle referma Grolem d'un gros coup de pied dans la trappe et se dirigea vers la vieille... Et le vieux aussi qui avait l'air dans le même état.*

-"Bon... Qu'est-ce qu'ils nous font les viocs maintenant?..."

*Elle mit leur fauteuil roulant côte à côte et les ausculta avec tout son matos.*

Médecine
Résultat
1D20 : 19
1D20 + 14 : 33


*Elle tapota dans des endroits parfois improbables à la ninja et regarda plusieurs choses plusieurs fois... Notamment les mains, vérifia les réflexes à coup de mini-lampions portatifs sur les yeux et de coups de jointures sur les mâchoires et ausculta même le nez. Elle prit la voix de Doctor House, pour ceux qui connaissaient comme les cinéphiles comme Neko.*

-"C'est un lupus..."

*Puis reprit sa voix et son air habituel, blasé tout de même tout en préparant des sortes de tasers.*

-"Non j'déconne... Ils font une crise cardiaque..."

*La réalité était bien pire... On analysait pas autant de choses invraisemblables pour une crise cardiaque, la vérité c'était que Darla elle-même, même avec toutes ses compétences et sa bonne volonté ne savait pas ce qu'ils avaient... Tout ce qu'elle savait en tout cas, c'est qu'ils souffraient de l'intérieur, que leur circulation sanguine s’accélérait de manière beaucoup trop forte pour qu'ils le supportent, et que leurs veines allaient éclater ... Elle tilta... Certains autres Irradiés avaient ce pouvoir, c'était le plus long, le plus puissant mais le plus douloureux. Elle n'avait pas d'autres choix que de les achever, elle donnerait l'explication plus tard. Elle fit comme les médecins qui tentaient de réanimer les coeurs, mais en réalité, elle avait mit ses tasers au maximum afin de les électrocuter et de les tuer sur le coup pour éviter qu'ils ne souffrent d'avantage. La batterie des tasers furent à plat très vite d'ailleurs... Et les vieux perdirent définitivement la vie. Elle sortit ses uzis, Grolem se leva et se mit en position de combat vers la porte d'où rentraient Lilo, Neko et Jake. Elle leur dit la vérité avant que le pire reste à venir.*

-"Quelque chose était en train de les torturer à distance pour finir par les tuer. Je ne pouvais rien faire face à ça avec toute la bonne volonté du monde, mais ce qui les as tué n'est pas loin d'ici et va rameuter, alors préparez-vous... Et surtout, SURTOUT, ne pensez à RIEN !"

Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Aros
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Dim 3 Fév - 15:03

*Je sentais mon "comportement normal" revenir, les effets semblant s'être dissipés tout seul. Des souvenirs revenaient et j'avais l'impression d'avoir oublié quelque chose d'important, ou plutôt quelqu'un qui aurait dû m'interpeler beaucoup plus.
Par contre la vieille elle n'allait pas mieux et nous fit part d'une vision étrange de gosses rescapés se transformant en monstres. Je repris mon morceau de viande pour le fourrer dans mon baluchon. Si ces monstres arrivent par là, ça promettait du sang et cela me calmait*

"Depuis que je suis ici, j'ai remarqué que le black Kagema et Lucille étaient très réactifs quand on parlait des enfants qui étaient ici et l'antipathie de Lucille pour Kagema ne semblait pas étranger à cela"[/i]

*Lucille me surveillait du regard, déduisant le retour à mon état normal*

"Elle est encore plus sur les nerfs on dirait, elle aurait pu faire une excellente soldate. Quel est son point de vue sur les nazis? Comme les autres elle n'y semble pas en "très bons termes", dommage"

En regardant Lucie :
"Je me sens mieux, le danger approchant me délecte, il va permettre de me défouler un peu. J'ai remarqué que tu étais aussi un peu cran souvent. Tu te méfies de moi, et si mon comportement te met sur le qui-vive, sache qu'il m'a permis de me sortir aussi de situations bien mal engagées. Car, cela va peut-être t'intéresser, c'est dans ces situations que j'ai appris, de par certaines...institutions, à canaliser ma violence qui m'a toujours accompagnée sans mon consentement"

*J'avais l'impression de beaucoup me dévoiler mais l'avis de cette femme en qui je décelais des similitudes avec moi m'intéressais. Car je me posais toujours des questions sur mes différences de comportement avec d'autres humains.
Puis Darlana est arrivée et a achevé la vieille. Ne plus penser à rien qu'elle criait, plus facile à dire qu'à faire. *

"Peuvent-ils nous atteindre par télépathie?"

*J'avais toujours mon casque nazi "spécial" dans mon baluchon qui pourrait peut-être permettre de me protéger de certaines ondes agressives. Je n'avais jamais eu l'occasion de le tester à vrai dire mais à son acquisition récente, la hiérarchie avait dit qu'il pourrait toujours être utile de le porter pour contrer certaines ondes télépathique, ils n'avaient pas été très clair. *

"Ne dévoilons pas tout de suite mon identité, le casque affichera clairement mon appartenance nazi, je le sortirais si je vois que les choses se gâtent vraiment."


"Kagema semble connaitre ces enfants, ne pourrait il pas se mettre en première ligne bien visible? Si les enfants le voient, peut-être se souviendront ils de lui. De plus, si j'ai bien compris, il n'est pas innocent de leur situation."

*Bien sûr, ce n'était pas ma seule raison de le mettre devant*
Revenir en haut Aller en bas
le petit chaperon rouge
Sniper
Sniper
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 6 Fév - 7:15

Salle de bain

Elle entra dans la pièce en tenant son pantalon et aperçu les corps au sol. Sa main libre se porta automatiquement sur son marteau prêt à le dégainer en cas de danger.

"Ils ont eu quoi ?"

Revenir en haut Aller en bas
Nekomata
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 28
Localisation : Dans la vallééeee ohhhohhh...

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mer 6 Fév - 11:31

Venant du Hall d'Entrée]

*Neko arrivait le bras chargés. Il déposa tout en vrac par terre, avant de remarquer l'agitation ambiante... Mamie dans les vapes, Aros plus une poule, et des tremblements du sol étranges....*

-"Merde qu'est-ce qu'il se passe? On a pas récupéré grand chose mais c'est toujours ça de pris..."

*Il s'approcha de Kagema.*

-"Mais qu'est-ce qu'il y a? Et qu'est-ce qu'il entendait "super poulet" par 'mettons le devant, ils le reconnaitront peut-être'?"
Revenir en haut Aller en bas
LuluStukov
Combattante
Combattante
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Dim 10 Fév - 18:11

Lorsqu'elle vit Darlana euthanasier les vieux, Lucille cacha les yeux de Gala.

"Idiote, cette gamine a vu bien pire, c'est elle qui devrait cacher les tiens !!"

Les vieux avaient l'air agonisants, pas plus mal pour eux à la limite... Elle avait une boule dans la gorge... Elle avait vu des tas de morts, elle en avait causé beaucoup aussi.
Certains même dont elle se souvenait.
Mais eux. Merde, ça lui faisait de la peine.
Peine et frustration. Une partie d'elle regrettait de ne pas avoir pu ôter elle même ces vies.
Une part d'elle comprenait. De là d'où elle vient, on accompagnait aussi les morts, partir dignement.
Une autre part en voulait à Darlana de ne pas avoir fait assez... Et l'autre, de ne pas avoir tué.

"Tuer !! TUER !! TUER !!"

Laquelle était majoritaire dans sa tête ? impossible à dire.
Vraiment impossible.
Elle eut un sursaut et s'éloigna de Gala de quelques centimètre. On sait jamais.

Sora dût sentir son conflit intérieur, il lui fit part de quelque chose de ... personnel ...

"Il a compris que t'étais timbrée pétasse, BUTE LE !! BUTE LE !!"

Ouais... Surement pas le premier à saisir ça. Le premier à montrer que c'était le cas.
Et montrer qu'il n'avait pas peur de sa folie, mais même qu'il l'identifiait et la comprenait prouvait qu'il était au moins aussi barré qu'elle.
Raison de plus de s'en méfier.
elle passa sa main dans ses cheveux.

"Confiance en personne... Puis il est arrivé avec "Cyrus"... Lui et XIV, même genre de type... Aucune confiance..."

"J'ai besoin de personne. Garde tes "institutions"..." Lui dit-elle
"Ma violence à moi est crée de toute pièce... Je ne suis pas née comme ça" pensait elle.

...

"Vraiment ?"

La gamine Nazi et le bridé entrèrent à peu près à ce moment dans la pièce, demandant ce qu'avait eu les vieux. Le bridé ramenait des armes, pourrait servir.
Elle n'aimait aucun des deux, mais quelqu'un le leur dirait de toute façon.

"Ils ont claqué... Et pas de leur belle mort visiblement... Rien pu faire pour eux..."

"Putain Lucille c'est là tout le respect que tu as pour eux ...?"

...

"T'as raison pétasse !! Qu'ils crèvent tous !! mais butes les toi même !!!"

Elle regarda successivement Kagema et Sora.
"Ils ont dit quelque avant ...?"

Revenir en haut Aller en bas
Aros
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Dim 10 Fév - 18:41

"Lucille, elle me plaît bien cette fille, irascible, veut rester seule et pas aimable pour un clou, j'essayerais de l'amadouer plus tard"

"Apparemment, des gosses ont survécu mais ils sont en train de se transformer en monstre, et y'aurait un mec masqué et mutilé qui se ramènerait avec une paire de garde du corps déguisé en sauterelles. Vaux mieux se préparer au pire, c'est pour ça que je proposais de mettre Kagema devant, vu qu'il connait les enfants, il pourra peut-être les dissuader de nous attaquer si vraiment ils se ramènent en monstre. "

*Je regarde Kagema et voit qu'il est toujours avec sa béquille. Je vais vers le vieux, et vérifiant qu'il est bien crevé, le dégage de son fauteuil sans vergogne (petite vengeance personnelle) et le fais rouler devant Kagema*

"Tiens, voila de quoi te déplacer plus facilement et plus vite"

"Quant à ceux qui sont revenus de dehors avec des armes plus efficaces, ils pourraient aider Kagema, à moins qu'ils partagent leurs armes?"
Revenir en haut Aller en bas
LuluStukov
Combattante
Combattante
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Dim 10 Fév - 20:56

[HRP : Je me permet de reposter aussi rapidement parce que je pense logique que Lucille réagisse à ça, étant donné qu'elle sait ce qui vient, et qu'elle l'a deja affronté (logique donc qu'elle partage son expérience) ... ]

La première phrase glaça le sang de Lucille. Elle répéta la description.

"Masqué et mutilé... Et des sauterelles... ?"

Ses jambes étaient molles. Vraiment molles...

"Lui ?? Il vient pour toi pétasse, il revient te chercher !! oui, OUI !! Tu vas tuer, tu vas recommencer à TUER TUER TUER !!"

sa bouche se fit pâteuse.

"Masqué et mutilé... Et des sauterelles... Non ..."

Elle passa les mains dans ses cheveux, puis sur ses yeux, faisant les 100 pas sur place.

"NON, NON, NON, NON, NON !!"

Elle se mordit une main, puis s'arrêta, regardant les autres.
"Aucun doute. Non, aucun..."

"XIV, putain... C'est XIV ... ! On a pas notre chance !! Croyez moi !!"

Elle regarda Darlana, s'approcha paniquée.
"Tu n'as aucun souvenir de moi ? Donc aucun souvenir de ce combat !!??"

"3ans..."

"Tu étais là ! Grolem aussi, et Hemwyre aussi !!"

Elle regarda les autres.

"Les sauterelles, ses banshees, on peut les buter, j'en ai buté une à 16 piges ! Mais lui, J'ai essayé 2 fois, j'ai même pas pu ne serait-ce que l'approcher, le toucher !! La dernière fois..."

"La dernière fois... Il y a 3 ans... Tu t'en es réveillée ce matin... Coïncidence ?"

"La dernière fois je ..."

"Il vient pour toi pétasse !! IL VIENT POUR TOI !"

Elle ne termina pas sa phrase.
"Ils n'ont aucune raison de te protéger... s'il savent qu'ils vient pour toi... Ils partiront sans toi, et il vont te laisser crever pétasse"

Elle les regarda tous... un par un. La peur ne lui allait pas, mais elle était bel et bien terrifiée.

"Tu vas devoir te battre pétasse !! Oui !! Il y aura du sang !! Beaucoup de SANG !! des MORTS !"

Le bridé avait des armes...
Pas son putain de fusil à clous... Merde...

"Lucille réfléchis un peu bordel !! C'est les réponses !! Tu vas pouvoir savoir ce que tu as fais pendant ces 3 putains d'années !!"

"On est plus nombreux... ouais... Et j'étais qu'une putain de gamine... Ouais, une putain de gamine"

"Le fait d'avoir tué par poignée fait de toi une adulte ...? Tu ES une PUTAIN DE GAMINE PÉTASSE !"

"LA FERME !!"

Ça se tût. Et elle ne devait pas paraître nette. Rien à foutre.

"On l'aura pas au corps à corps... Pas pu l'approcher, pas une fois..."

Elle regarda Vincent.
"Je sais tirer à l'arc... Et plutôt bien... j'ai passé pas mal de temps à chasser... Ouais, et on avait pas que des fusil..."

"Thomas... Triss... les autres"

"Si je peux récupérer la machette là... Je sais me défendre, pour les banshees... Pour les gosses"

Elle baissa les yeux. Puis regarda Vincent dans les yeux. Le bleu, le bleu crache ta haine, sa froideur.
"Je suis douée pour tuer..."

"Putain de douée même, c'est la seule chose que tu saches faire pétasse ! TUER TUER TUER ! "

Elle replaqua ses cheveux en arrière.
"Tu VAS tuer ! OUI ! Tu vas TUER jusqu'à en JOUIR pétasse !!!"
Revenir en haut Aller en bas
Lilo
Infirmière
Infirmière
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 21/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Lun 11 Fév - 9:27

Lilo s'était agrippée à l'encadrure de la porte en observant Darlana achever les vieux. Grolem ne les avait pas laissé passer et la scientifique leur avait seulement donné une explication très rapide et qui n'expliquait pas grand chose. Elle avait juste voulu les calmer.

Dès que le robot jaune leur laissa le passage, l'infirmière, très pâle, avança à grand pas vers Sora à qui elle retourna une gifle bien sentie. Elle tremblait de colère.


- Et le respect des morts ?! D'où tu jettes son corps comme ça ? C'est grâce à eux que nous avons survécu ! Grâce à eux ! Alors merde !

Ses poings serrés tremblaient. Elle avait tellement les boules ! Elle se disait que plutôt que d'accompagner Neko et s'irriter les bras, si elle était restée là elle aurait peut-être pu faire quelque chose ! Les aider, les soigner ! Ou autre chose ! Ils leur devaient la vie quoi merde ! Même si ils ne se connaissaient pas, Lilo ne pouvait ignorer ce qu'ils avaient fait ! Et cette arbre ... elle n'avait pas osé leur parler parce qu'ils étaient trop différents mais ... mais quand même ! Merde à la fin !
Revenir en haut Aller en bas
Nekomata
Assassin
Assassin
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 28/11/2012
Age : 28
Localisation : Dans la vallééeee ohhhohhh...

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 12 Fév - 16:56

*Neko s'approcha de Darlana.*

-"Qu'ont-ils dit? et pourquoi ne plus penser?"

*Il se précipita ensuite vers Lilo.*

-"Elle a été plus humaine que si elle les avait laissé comme ça. Elle les a fait partir dignement."

*Il se retourna vers les autres*

-"Bon c'est pas les top du top mais on a du matos :

- L'arc (mais avec seulement cinq flèches récupérées à droite à gauche, m'enfin au pire ça se fabrique)
- L'arbalète, qui aurait peut-être besoin de réparation mais qui pourrait être améliorée par un connaisseur (avec quatre carreaux)
- Une hache d'incendie
- Une barre de fer
- Un harpon
- Une machette
- Deux tonfas électriques de l'Einsenadler, sans-doute volés à des soldats, en revanche, elles n'ont plus de jus depuis longtemps..."

*Il conclut sa liste.*

-"Par contre aucune arme à feu, munitions, rien. Allez magnez vous!"
Revenir en haut Aller en bas
Aros
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 28/11/2012

MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   Mar 12 Fév - 18:55

*Lucille avait l'air paniquée par ma réponse, connaissait elle ce qui arrivait?, en tout cas, vu l'état dans lequel ça l'a laissée, ça doit pas être des rigolos, valait mieux être tout à fait prêt. Je fermais les yeux pour me concentrer et essayer de "vider mon esprit" comme l'avait prévenu Darlana. Ca ne devrait pas être trop dur pour toi, aurait dit un de mes instructeurs.
Mais un moustique m'avait piqué la joue. Je rouvris les yeux avec Lilo en colère devant moi, elle me reprochait mon manque de tact avec le vieux.*

"J'ai le respect des morts quand ils en ont eu de mon vivant"

**Aros était d'une mauvaise foi évidente mais il ne s'en rendait jamais compte, il avait toujours la préoccupation de sa personne avant tout**

*Je commençais déjà à dégainer mon couteau pour laver cet affront quand je me rappelais qu'il fallait éviter tout débordement de pensée. Puis Nekomata avait suivi avec des armes plus ou moins intéressantes. Mes yeux se rivèrent directement avec une certaine brillance sur les Tonfas. J'en pris un en le tenant instinctivement bien mais me ravisait en faisant semblant de l'examiner plus attentivement*

"Quelles armes horribles, et elles n'ont sans doute pas bien servis leurs anciens maîtres. Pourtant, j'aimerais en garder un pour mon expérience personnelle."

*Je mis le Tonfas dans mon baluchon*
"Déchargés qu'il est, peut être le doc pourrait il m'arranger ça, Darlana semblait le tenir en estime quant à sa quantité de matière grise. Il est où d'ailleurs celui-là?, il ferait bien de s'armer, et la chaperonne aussi, mais elle semblait déjà s'être trouver un marteau."

"Et pour m'armer plus efficacement, la hache d'incendie me tente bien"
*Je la pris rapidement dans ma main droite en la maniant un peu dans tous les sens*

"Met y moins d'envie imbécile, tu commences à ressembler à un char ambulant, ils vont se méfier de plus en plus"

"Armez vous qu'on se prépare au pire et qu'on décide d'une stratégie éventuelle, Kagema, tu ne veux vraiment pas passer devant, prends la machette si tu veux. Et Nekomata pourrait t'épauler, il semble habile dans la fabrication et la manipulation des armes, il pourrait d'ailleurs réparer cette arbalète"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Sud-est] [Refuge] La salle commune   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Sud-est] [Refuge] La salle commune
Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Devant la salle commune
» [DESCRIPTION] Salle commune de Poufsouffle
» Aspect Salle Commune des Serpentards
» Recherche de la salle commune des Serdaigle
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire City :: Secteur Y-
Sauter vers: