Empire City

Octobre 2130...
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Lun 14 Oct - 17:13

Wilma :

*Le plan de Friedrich, alias Fried, était plutôt un bon plan : bosser dans la station médicale 72, s'occupant principalement de maladies et infections cutanées aussi diverses que variées. On en a soigné beaucoup au vingtième siècle, mais au vingt-et-unième, c'est comme pour les virus des ordinateurs : il y en a de nouvelles qu'on a aussi découvertes.*

*Cela faisait deux mois que tu avais trouvé ce plan tu vis actuellement en collocation avec Fried dans un F1 30m carrés, pour un Secteur P, ça reste pas la meilleure situation possible mais elle est acceptable, et encore deux ou trois mois de salaire, vous pourrez peut-être vous trouver un truc plus grand, en attendant, il fallait se contenter de ça. Mais Fried est depuis à peu près une semaine en congé afin d'aller rendre sa visite annuelle à ses parents et à sa grande soeur dans le secteur O.*

*Lui, il a un bon ange gardien, car peut-être deux jours après son départ, il y eut un incident dans la station. Problème : impossible de te rappeler quoi. Tout ce dont tu te souviens, c'est un type louche qui a mit une forte dose de big-benzène et de stallacmin-ranium de kaliumnusium, mélange évidemment extrêmement dangereux quand on manipule le fameux flictuorius-mitrufoctlup pour un traitement extrêmement important... Le chef de labo s'est jeté sur lui en le traitant de fou, mais c'était trop tard : réaction en chaîne, gros kaboum, et te voilà actuellement dans unes de ces Cuves de la Morgue en flottant dans du formaldéhyde en ébullition (plus communément appelé formol, truc qui existait déjà au vingtième siècle) ... Pas un produit dangereux, cela conserve les cadavres, juste que ça ne sent pas très bon.
Il y avait 10 autres cuves que la tienne, toutes enfermant des collègues, dont il manquait carrément la peau à certains, pour ta part, tu es la seule survivante. Les cuves ne sont pas très solides pour ton bras mécanique, il aura très vite fait de le briser et de te sortir d'ici, bien qu'il était assez endommagé. S'en servir pour briser la cuve l'endommagerait considérablement encore plus (cela dit, là actuellement, c'est ça ou l'asphyxie dans du formol), de telle manière qu'il serait inutilisable un moment si tu ne trouves pas plus tard les outils nécessaires. Bien entendu, tu es aussi également nue comme un ver, pas de trace de tes fringues ou de ton matos de doctoresse dans le coin...*

*Bien entendu, tu n'as aucun souvenir de ce qui s'est passé, pourtant, ton cerveau a deux informations importantes : un visage dont la face est couverte, voire incrusté d'une sorte de visière de fer à même la peau, et derrière cette visière, une sorte de roulement mi-mécanique mi-organique assez désagréable quand on s'approchait de ce visage à la fois vide mais terrifiant, et surtout, un son en particulier, tu ne saurais pas le refaire, mais avec un "liseur de mémoire" il saura te le refaire à la perfection, et tu avais l'impression que c'était quelque chose d'important qui serait la cause primaire de tout ce que tu pourrais découvrir par la suite en sortant de la station.*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 15 Oct - 2:13

La reprise de conscience, les yeux encore fermés, fut brutale.
La sensation de flotter, un calme absolu en premier lieu, et une sensation étrange qu'elle n'aurait su décrire.
S'ensuivit une certaine euphorie et la tête qui tourne.
Puis elle réalisa : elle s'étouffait.

Elle voulu respirer mais cela ne fit qu'entrer dans sa bouche un liquide immonde. Et ça brûlait les yeux.
Son premier réflexe fut de porter sa main naturelle à sa gorge, puis de chercher une sortie en tâtonnant, paniquée. Et la panique la faisait bouger plus encore, et donc s'asphyxier plus vite.
Et elle n'eut besoin que de quelques secondes supplémentaires pour comprendre qu'elle était dans un bocal. Un verre trop épais pour être brisé à la main.

Elle se sentait partir, se sentait de plus en plus euphorique, et avait de moins en moins de force. Elle frappa la vitre aussi fort qu'elle le put, de sa main droite, la robotique, et la remontée de bulles lui indiqua que l'air était passé, donc que le verre était fissuré.
Il lui en fallut deux autre pour le briser totalement, ce qui la fit chuter à genoux.

Elle ne prêta aucune attention aux morceaux de verre dans son avant bras ou ses genoux, et régurgita tout le formol qu'elle avait avalé, puis s'agenouilla en se tenant la cage thoracique, à la recherche d'oxygène, inspirant bruyamment. Encore complètement paniquée.

Elle repris son souffle quelques secondes avant de réaliser qu'elle n'était pas seule dans la pièce. Ses collègues étaient eux aussi dans des cuves, mais dans un état ne laissant aucun doute sur leur état.
Elle était de plus en plus terrorisée. Tout s'était passé trop vite, et même elle n'avait eu le temps de comprendre. Elle ne comprenait d'ailleurs toujours pas.

A genou, elle se redressa et sentit alors les morceaux de verre brisés dans ses membres naturels. Sa main, ses genoux et ses pieds. Et elle constata par la même occasion qu'elle était nue.
Elle s'éloigna de quelques pas, et c'est en voulant retirer les morceau de verre de la plante de ses pieds qu'elle réalisa que son bras droit ne lui répondait pas. Il restait ballant.

"Scheiße !"

Elle essaya de le bouger à nouveau, mais son bras n'esquissa pas le plus minime déplacement.

"Recht ... ?"

Elle pianota sur les quelques boutons de l'interface.

"Recht ? réponds moi !"

Mais le formol goûtant sur le sol froid de la morgue fut le seul bruit en retour.
Le désespoir la gagnait peu à peu.
Elle n'avait été qu'une fois dans sa vie dans une situation qu'elle ne contrôlait pas. Et elle détestait réellement ça !!
Elle se mordait la lèvre inférieur, les larmes au yeux.

"ça va aller Wilma, calme toi... ça va aller. ça va aller ..."

Elle eut un frisson.

"ok, trouver quelque chose à se mettre, et réfléchir aux événements..."

Elle jeta un oeil autour d'elle. D'abord voir si ses collègues portaient des vêtements, puis fouiller les différents placards ou tiroirs à la recherche de quelque chose d'utile, ou quelque chose à se mettre.
Et ce faisant elle essayait de se rappeler le déroulement des faits, mais tout s'est passé trop vite.


chance de trouvaille
Résultat :
1D20 : 5
1D20 : 5 + 0 = 5


elle claqua le dernier placard vide de tout intérêt en laissant échapper un "Scheiße!" on ne peut plus expressif quand à sa tension nerveuse, puis porta à sa bouche sa main naturelle pour en sucer les plaies. Puis elle s'adossa au placard et elle se laissa glisser pour s’asseoir, les yeux rivés sur le rouge clignotant de l'alarme.

"Gut... résumons. L'alarme tourne encore, donc le verrouillage n'est pas levé. Quoiqu'il se passe ici, c'est toujours ici, et je suis enfermée avec."

Son rythme cardiaque témoignait de sa peur.
Elle continuait sa réflexion à voix basse. Tout en essorant ses cheveux avant de détacher sa natte pour que ses cheveux cachent au moins sa poitrine parfaite.

"Recht est totalement hs, et le problème n'est pas mécanique, sinon cela ne concernerait que la partie motrice... Et il ne présente aucune trace de choc."

"Quelque chose à endommagé l'électronique, et c'est pas le formol, puisqu'il est étanche... il faudra un choque électrique ou électromagnétique"

"Pas électrique..."

"Je serait morte avant que la décharge soit assez puissante pour le faire griller"

"Ce serait électromagnétique ...?"

"Donc du matériel de pointe... Scheiße..."

Le dernier point la tira de sa réflexion :
Elle était nue. Et elle ne l'était pas au moment de l'incident. C'est donc que quelqu'un, ou quelque chose les ont déshabillés, elle et ses collègues, avant de les plonger dans le formol.

"On a été stockés ici... donc ça risque de revenir..."

"Faut que je me casse !"

Elle avança rapidement vers l'unique porte, et s'arrêta aussi sec.
Wilma revint rapidement à la cuve dont elle était sortie pour se saisir du morceau de verre le plus solide et le plus tranchant qu'elle trouve et s'en saisit de sa main valide.
Mince défense mais qui la rassurait néanmoins.

Puis elle ouvrit tout doucement la porte, sans faire un bruit, et regarda si quelqu'un se présentait à l'horizon.
Elle était terrorisée et aurait voulu pouvoir se cacher sous le bureau jusqu'à ce qu'on vienne la chercher. Mais elle n'avait pas envie d'attendre ce qui risquait de venir la chercher.

Elle n'avait pas le choix : il fallait sortir de là au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mer 16 Oct - 19:00

*Dans la morgue, c'est un peu le chaos : il y a des traces de luttes, et le cadavre de deux gardes de sécurités morts visiblement par balles. Heureusement pour toi, on a pas ramassé leurs guns (deux HK USP), voilà au moins de quoi te défendre en cas de coup dur.*

*Trois portes coulissantes s'actionnant à l'aide de boutons d'ouverture s'offrent à toi. Une tout droit, une à gauche et la dernière à droite. Avant d'en choisir, il t'es tout à fait possible d'écouter.
Tout droit : Tu entends à plusieurs reprises de grands chocs de taule résonnant jusqu'ici.
À gauche : simplement des bruits de pas lents, comme si quelqu'un tournait autour de l'entrée.
À droite : Tu n'entends rien du tout.*

*Ne connaissant pas les sous-sols où résident la morgue, tu n'es pas certaine de ce qui se trouve dans ce dédale, à l'étage, tu auras plus de repères, encore faudrait-il y accéder...*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mer 16 Oct - 20:19

"Oh mon Dieu"

Wilma prononça ces mots en portant sa main à sa bouche en voyant les cadavres au sol.
Elle connaissait ces hommes. Elle les avaient côtoyés, et elle les avait détesté, parce qu'ils la reluquaient sans arrêt. Parce qu'ils se moquaient de son bras tout en ayant leurs yeux rivés sur ses fesses ou sa poitrine, aussi parfaites l'une que l'autre.

Seulement là, ils étaient mort, vraisemblablement.. Et elle s'en voulait de leur avoir souhaité du mal.

Sa peur ne cessait d'augmenter. Elle se précipita sur le corps du premier garde pour prendre son pouls. Néant. Et il en fut de même pour le second.
Elle le savait avant de vérifier, mais elle aurait aimé se tromper. Et à la peur venait s'ajouter une dose de désespoir, et elle resta une minute à genou, à contempler les corps inertes, les yeux humides...

Elle se reprit quand elle réalisa que si elle continuait comme ça, elle finirait comme eux.
Par chance, ces pauvres bougres étaient armés. Et ils avaient des vêtements.
Elle les déshabilla en s'excusant. Elle les savaient morts et savait qu'ils n'avaient que peu d'intérêt maintenant pour les choses matérielles. Mais elle s'excusait surtout des les dépouiller de leur dignité alors qu'on venait déjà de leur ôter la vie.
Les chaussures étaient trop grandes, donc elle resta pieds nus. Et il était hors de question d'aller jusqu'à leur subtiliser leurs dessous.
Elle utilisa le pantalon du plus grand des deux pour éponger le formole qu'elle avait partout sur le corps, puis se vêtit des vêtements du plus petit. Treillis et chemise donc.
Avec quelques ourlet ils lui convinrent parfaitement.
Enfin, elle utilisa la chemise restante pour tenir son bras ballant en bandoulière et ainsi éviter que le métal de son bras ne fasse du bruit en heurtant les mûrs sur un balancement non contrôlé.

Elle rattacha sa longue et belle chevelure en queue de cheval, tant bien que mal puisque d'une main. Cela devait être affreux, mais sa survie l'emportait sur l'esthétique. Elle ne pouvait laisser un détail comme ses cheveux la gêner.

Pour terminer elle vérifia les chargeur des deux armes. Elle avait vu les gardes le faire en prenant du service. Elle dû regarder où appuyer, car ce n'était pas une habituée de ce genre de choses.
Elle rangea la plus vide des deux dans le holster incorporé à la ceinture qu'elle venait de prendre aux pauvres bougres et garda le second, le plus plein donc, à la main.

Tout cela, elle l'avait fait de la manière la plus rapide et la plus silencieuse possible. Tout en prêtant une oreille attentive aux bruits qui l'entouraient.
Pendant qu'elle se préparait, elle réfléchissait à sa sortie.

"impossible que les bruits de pas derrière la porte de gauche soient des garde... S'il devaient défendre la pièce, il se barricaderaient à l'intérieur, pas à découvert dehors. Il ne surveille pas les entrées, il surveille les sortie..."

Pas à gauche. Non.
Plusieurs fois, ses réflexions furent perturbées par une bruit métallique provenant de la sortie principale. En face d'elle. Il n'avait rien de rassurant. Ce pouvait être l'ouverture du cloisonnement, et donc l'arrivée des secours, mais aussi les intrus qui montent une barricade ou qui abattent un mur... Cela dit, le silence absolu derrière la dernière porte était tout aussi flippant.

Son cerveau était parfait, mais elle n'était pas pour autant omnisciente.
Alors elle laissa la chance décider de la suite.

Cela se jouait entre la porte de droite et la porte devant elle.
Elle pointa cette dernière du doigt, puis chantonna en chuchotant tout en pointant à chaque syllabe l'une et l'autre porte.

"Am, stram, gram,
Pic et pic et colégram,
Bour et bour et ratatam,
Am, (droite) ... stram (en face) ..."


Elle marqua un temps d'arrêt, apeurée de devoir assumer son choix.

"Gram ..."

elle resta quelques secondes le doigt dirigé en direction de la porte de gauche.
Tremblante.

"..."

Elle restait hésitante... puis enchaîna rapidement :

"Mais comme le roi et la reine
ne le veulent pas,
ce ne sera pas toi !"


Son doigt pointait à nouveau la porte de droite.
cela ne fit que la mettre plus encore dans le doute.

"ça n'aide à rien..."

Si elle avait écouté son corps, elle serait restée sur place, les yeux fermés, en se bouchant les oreilles. Mais elle devait écouter son bon sens. Et il lui disait que si l'ennemi faisait un tel boucan devant, c'est qu'ils ne s'attendaient pas à voir quelqu'un. Donc qu'ils ne se méfieraient pas, et qu'elle pourrait ainsi, en restant discrète, savoir à qui elle avait à faire.

"Tandis que si je prends à gauche... ce sera moi la source de bruit..."

Elle hésita une seconde encore, et s'approcha doucement de la porte allant tout droit.
Elle récitait dans sa tête la continue en allemand.

"Ein..."

Elle avançait doucement, en surveillant la porte de gauche, et priait pour que l'ouverture de la porte n'alerte pas le garde.

"Zwei ..."

Le bruit des pas raisonnait doucement. Les portent sont épaisses, peut être qu'il n'entendra pas. elle était adossée au mur, prêt de la porte allant tout droit, pointant la porte de gauche de son pistolet tremblant.

"Drei..."

Et elle pressa le bouton d'ouverte rapidement avant de reprendre la porte de droite en joue.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Jeu 17 Oct - 20:39

*Les dernières lueurs des ampoules de la pièce s'éteignirent après un grésillement. Il fait le noir le plus complet. En face, c'est un long tunnel, de plus en plus grand, les bruits résonnent donc plus fort, il semble s'entendre au bout du couloir, la seule logique à un tel boucan serait un truc immense qui frapperait à plusieurs reprises puisque ce n'était pas de la taule qui dégringolait (même si ça en donnait l'air).*

*Les pas se sont arrêtés quant à la porte de droite, et celle-ci finit par s'ouvrir. Une petite lueur t'éclaire, une chose est sûre, ça n'a pas la carrure d'un garde, et ils n'ont pas de M-16. L'humanoïde bredouille un truc gutturale qui n'a rien d'humain, à peu près du même genre que tu as pu entendre dans ta tête d'aussi récent que remontent tes souvenirs, en peut-être moins fort.*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Jeu 17 Oct - 21:23

Wilma retint jusqu'à sa respiration quand la porte laissa apparaître la silhouette.
Elle s'était arrêtée quand la lumière s'est éteinte, et elle restait immobile, dans le cadre de la porte, collée au mur entre la morgue et le couloir.
Dans sa tête, elle se réptétait sans cesse "mon dieu ! mon dieu ! mon dieu !"
Et elle priait pour que ça ne l'ait pas vu.
La peur la figeait sur place, et elle fixait, les yeux écarquillé, tétanisée.
Elle en avait même oublié qu'elle était armée.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Sam 19 Oct - 3:03

Tir
Résultat
1D20 : 11
1D20 + 3 : 14


*Sur un jet d'esquive supérieur à 14, Wilma parvient à avoir assez de réflexe pour reculer et éviter les balles, sinon, elle se prendra trois balles dans la hanche qui la feront tomber.*

*Par chance, une balle perdue touche l'interupteur de la porte qui la ferme, il faudra que la scientifique rampe vers le vacarme afin d'éviter l'humanoïde hostile qui semble lui en vouloir.*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Dim 20 Oct - 14:33

Elle vit l'arme de la créature se lever et comprit que celle ci ne daignerait pas montrer la moindre pitié pour elle, ou pour qui que ce soit d'autre.


esquive
Résultat :
1D20 : 4
1D20 : 4 + 0 = 4


Seulement c'était trop tard. Elle eut à peine le temps de dire "NON !!" que les coup de feu étaient déjà partis, et elle les prit de plein fouet.

Et la douleur fut atroce. La proximité et la puissance d'impact la projetèrent au sol plus d'un mètre plus loin. Et le mur éclaboussé de son sang.
Et la porte se referma, fort heureusement, la séparant ainsi de son bourreau.

Elle ne put se retenir de hurler sa douleur, en pleures.
Et resta clouée qu sol un bon moment.

Un coup d'oeil à la porte et le rappel de ce qu'il y avait derrière la fit cependant réagir.
"Je dois partir, je dois partir, me mettre à l'abri".

Elle ramassa son arme tombée au sol et tenta de se relever mais la douleur la fit rechuter lamentablement au sol au premier effort.

"Ça fait mal... ça fait vraiment mal..."

Elle s'assit dos au mur, déboutonna sa chemise et tâta ses plaies pour se faire un premier diagnostique, afin d'y adapter les premiers secours au mieux.


examen médical
Résultat :
1D20 : 12
1D20 : 12 + 6 = 18


Elle savait qu'elle risquait de mourir ici, dans ce couloir sombre et glauque menant à une morgue, seule, mais si elle y pensait, elle risquait de céder à la panique et de ne plus pouvoir réfléchir.
Et elle n'en avait vraiment, vraiment pas besoin.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Oct - 10:56

*Avec une telle réussite à l'examen médicale et des compétences de premier soin, on pouvait limiter la casse et une potentielle grosse infection en enlevant au moins les balles et en compressant un peu le sang. Une ESOCR (eau-super-oxygéné-à-cicatrisation-rapide) est rare en temps normale et coûte très chère, utilisée surtout dans l'armée, mais dans une station médicale, il serait facile d'en trouver, ou d'au moins en fabriquer. En attendant, il faudra ramper d'une main et se faire discret (ou au moins essayer).*

*Le "truc" derrière tentait de défoncer la porte à coups de pieds et de crosses d'arme, car elle ne parvenait visiblement pas à l'ouvrir et après un râle assez rauque d'agacement, elle semblait rebrousser chemin en courant dans une direction opposée. Il y avait de grandes chances pour qu'il fasse le tour ou aille chercher de l'aide.*

*Dans ce couloir sombre et humide aux néons qu'il faudrait commencer à changer, à part des flaques d'eau croupies, il n'y avait pas grand-chose. Au bout du couloir se présentait deux choses, et tu savais maintenant où tu étais : c'était là où passait de gros tuyaux d'évacuation des eaux usées de la station ainsi que les agents chimiques qu'on faisait évacuer par là. Evidemment, les gros tuyaux du bout du tunnel étaient percés et une grosse flaque bien acide et corrosive bloque le passage de Wilma. Sauter n'aurait pas été un problème avec deux jambes. Il y avait également une immense place circulaire, c'était là d'où venait les bruits, ainsi qu'une espèce de meuglement lent, long et qui résonnait en écho, comme une sorte de lamentation sinistre. Quelque chose d'énorme donc tapait à tue-tête dans l'énorme puit.*
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Oct - 21:36

Wilma s'était lentement hissée dans le couloir. d'une main, en essayant de s'aider comme elle le pouvait avec ses jambes. Et elle gémissait de douleur à chaque mouvement, mais elle n'avait pas le choix, si elle voulait espérer vivre.
Il ne faisait aucun doute que la créature reviendrait, et il n'y aurait pas de porte pour la sauver.

Arrivée devant la flaque d'acide, elle tenta à nouveau de se lever, mais ne put même pas se hisser jusque sur ses genoux, et retomba au sol lamentablement, l'effort lui arrachant au passage un cri de douleur.

"Ngh Scheiße ! Non ! ... ça fait trop mal !!"

Mais elle devait passer.
Elle analysa la substance à l'odeur, la couleur et aux types de vapeurs qui s'en échappait :
Pouvait elle passer après y avoir mis le feu, que chaque goutte se serait consumée ?
Et si oui, à quel point les vapeurs qui s'en dégageraient seraient toxique...


reconnaissance de la substance
Résultat :
1D20 : 14
1D20 : 14 + 6 = 20


Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Lun 11 Nov - 16:29

*La substance était de l'acide qui rongeait la peau, à vue de nez, cela s'évaporerait par le feu mais il valait mieux retenir sa respiration pour ne pas avoir les sinus percés. Ceci dit, du fond du couloir dégringola ce qui pourrait se rapprocher d'une vingtaine d'étagères remplies de casseroles en cuivre suivit du suicide d'un piano à queue sur 5 étages d'escaliers.*

[Venant de -> 5é entrée ]

Physique
Résultat
1D20 : 8
1D20 + 4 : 12


*Bart s'en était tiré avec de bon chocs dans le dos mais il fallait qu'il s'étire : de rage, il envoya voler la grille de secours d'un bon gros coup de late qui passa à 1m de Wilma, et qui se se la serait prise de plein fouet dans la tronche si elle n'était pas couchée sur le sol et Bart extirpa son énorme carcasse de presque 2m en tirant sa gatling et en s'étirant le dos, craquant au passage sa colonne vertébrale, gueulant à travers tout le couloir de sa grosse voix de beauf qui se plaignait.*

-"Weeeuuaaarrggg !!!! Putain de chierie d'enflure de connerie !!! J'ai plus eu mal au dos comme ça depuis que j'ai dormis 10h plié sur la cuvette des chiottes le soir où..."

*Et il aperçu enfin Wilma et tentait de se radoucir.*

-"Ho ... Salut !"

*Mais il se rappela qu'il avait un collègue tout de même.*

-"Hé Zen ! T'as b'soin d'aide ou quoi? ... Bon sinon magne-toi l'fion, y a l'air d'avoir une survivante, et plutôt bonasse en plus !"
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Zen Gannon
Soldat Lourd
Soldat Lourd
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 19 Nov - 7:10

"AAh, ta gueule, j'ai la tête qui tourne !!"

*Ma tête faisait un mal de chien, un marteau piqueur en train de s'acharner sur mes tympans. Quand je retrouvais l'équilibre pour entendre les mots "survivante" et "bonasse". Le temps de me relever et de regominer un peu mes cheveux.*

"Wow, ok.. sympa.."

*Je fixais la jeune femme du regard, une petite blonde, en tenue de garde... armé de 2 HK USP si je ne me trompe pas. Je récupère mon lance-flamme et le pointe vers elle. Malgré sa tenue, elle ressemble à tout sauf à un garde.*

"Désolé Miss, je vais devoir vous demander de lâcher vos petites armes et de bien vouloir vous présenter, en restant brève bien entendu ! Voici le caporal Barthélémy, et je suis le caporal Gannon, si votre réponse est satisfaisante, on est les secours et vous allez adorer nos bras virils et musclé, sinon..."

*Je regardais autour de moi, avant l'incident, on était en communication avec Marla, mais ça avait coupé, n'annonçant rien de bon.*

"Bart, check la comm, espérons que le matos est pas foutu, on a besoin de Marla pour s'en sortir, je garde un oeil sur la minette." *disais- en faisant un clin d'oeil.* "Cette mission commence à puer du cul, et j'ai pas envie de tarder ic !"
Revenir en haut Aller en bas
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mer 20 Nov - 0:39

"L'office ? ce sont leurs uniformes..."

Elle n'avait même pas conscience qu'elle avait encore un pistolet à la main, mais oui, elle était armée. Elle laissa donc son arme au sol, celle qui était dans sa main, mais celle à sa cuisse, dans le holster, elle la laissa là, l'effort lui faisait mal.

"Ne tirez pas !!" Elle désigna la flaque de son bras valide. "C'est un dérivé d'hydroxybenzène et de pho... Scheiße..."
Il n'avaient pas l'air de savoir de quoi elle parlait.
Elle fit la grimace. Parce qu'elle avait mal aussi.

"Ngh ... Il vaut mieux parler simplement..."

Elle inspira et parla en articulant de manière légèrement exagérée.

"Si ça prend feu, la fumée tuera tout le monde en quelques secondes..."

Elle regardait les deux soldats comme s'il s'était agit de bêtes de somme, et pour cause, ils n'en étaient pas bien loin...

"Je travaille ici ! Je ... " La douleur lui fit s'interrompre et faire une grimace " ... fais partie d'une des équipes de recherche..."

En parlant, elle se redressait et ce simple mouvement ne put se faire sans laisser s'échapper un gémissement de douleur.
Lui elle leva la tête vers les soldats.

"La "minette" s'appelle Wilma Falkenbach, et elle a besoin de soins d'urgence" Elle leva la main pour montrer sa blessure aux soldat qui avaient dû penser que la traînée de sang qu'elle avait laissé derrière elle provenait d'un cycle malvenu.
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Jeu 21 Nov - 7:14

*Bart eut un sourire en coin, il vérifia en tout cas le plus urgent : la radio. Et constata la chose.*

-"Désolé mecton, la radio va bien, c'est juste qu'on est trop profondément sous terre pour que ça capte. Faudra vraiment demander à Marla de régler ce problème, ça va faire la troisième fois en deux mois qu'on a ce soucis."

*Effectivement, Bart haussa un sourcil quand Wilma parla d'hydroxymachinchose ... Pour lui, les mots de plus de trois syllabes n'étaient pas dans son vocabulaire si ce n'était pas une arme ou un terme de l'armée, alors il ne valait mieux pas insister, mais la scientifique semblait avoir compris à qui elle avait à faire. Lui, il n'en était pas sûr. Wilma avait la tronche d'arienne typique : blonde, yeux clairs, plutôt bien proportionnée et pas forcément l'accent mais quelques expressions du Reich. Bart étant noir de peau, autant dire qu'il ne portait pas l'Eisenadler dans son coeur et que c'était réciproque, bien évidemment... Mais les ordres étaient les ordres.*

*Pour ce qui était de la flaque, ce n'était pas très compliqué : Zen et Bart avaient presque juste à l'enjamber. Bart mit sa sulfateuse en bandoulière et la resserra sur son épaule afin d'avoir les mains libres pour porter Wilma, en faisant tout de même attention... Les soldats avaient beau être des bourrins, ils avaient l'habitude de porter des blessés graves. Il fit un bandage, un peu à l'arrache il fallait admettre...*

-"Ok chérie, plusieurs questions : Tout d'abord qui t'as fait ça? Parce qu'au vue de ta blessure, on t'a tiré dessus... Y a-t-il d'autres survivants à part toi? Où y a-t-il un matériel médicale assez sophistiqué afin de te soigner? Est-ce que tu te souviens avoir vu quelque chose? Et surtout... C'est quoi cette énorme saloperie qui loge dans la grosse cage d'ascenseur?"

*À Zen.*

-"Si tu vois d'autres questions, n'hésite pas à poser..."
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Zen Gannon
Soldat Lourd
Soldat Lourd
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Dim 1 Déc - 1:41

*Les présentations étaient faites, je guettais la flaque...*

"Évitons la flaque d'hydroxybenzène et de phoscheiße, c'est très probablement mauvais" *disais-je de manière sérieuse.*

*Les lieux étaient relativement sombres, et les blessures de la minettes paraissaient récentes. Cette bestiole dans l'ascenseur, j'ai pas spécialement envie de la rencontrer ici.*

"Si ça vous dérange pas,il vaudrait mieux commencer à avancer, je sais pas c'est quoi ce truc, mais ça a fait valdinguer l'ascenseur, je suis pas sur de le prendre au bras de fer, donc mettons de la distance entre nous !"
* je mettais le lance flamme en bandoulière,*
" Bart, vaut mieux pas user notre grosse artillerie directement, on passe aux guns pour le moment."
*Je prenais un de mes deux pistolets, pointé vers le bas et prenait les devants.*
"Aide la Miss, je bouge en éclaireur, garde un œil sur nos arrières !"

*En commençant à avancer, je guettais les parages en quête d'objets utiles*

"Miss, j'aurai finalement quelques questions pour vous, afin de sauver nos trois culs, il serai nécessaire de récupérer les codes d'alerte rouges ainsi que les plans de contrôle militaire. Et pour assurer le retour, on aurait également besoin d'une batterie,donc si vous pouviez nous indiquer où trouver ça, ce serait cool !"
Revenir en haut Aller en bas
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Dim 1 Déc - 4:36

Bart avait beau faire attention, il arracha un grognement de douleur à Wilma en la soulevant.

"Je sais pas... Bart donc ? J'en sais rien. Je n'ai vu que sa silhouette, mais... ça n'avait pas l'air humain... *Ngh* Mais ça sait se servir d'un fusil ..."

Elle montra l'arme restée au sol de son bras valide.

"Donnez moi mon arme bitte ... euh... s'il vous plait."

Puis elle entendit le blanc, et pas le plus intelligent des deux, tentant visiblement de se rendre, justement intelligent. Ce qui lui fit esquisser un sourire.


connaissance du labo
Résultat :
1D20 : 19
1D20 : 19 + 0 = 19


"Je peux vous aider à trouver ça... Mais j'ai besoin de soins... Et les labos sont en haut... C'est en haut que je travaillais..."

Elle ne souriait deja plus.

"Ici... Ce qui m'a tiré dessus, c'est encore là..."

Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Avr - 7:44

*Bart hocha la tête quant à la description de l'agresseur de Wilma dont il se portait garant pour l'instant.*

-"Un truc pas humain qui sait se servir d'un fusil ... Hum... À part le lieutenant, là comme ça, j'vois pas. Une idée, Zenn?"

*Le gros black ne lui rendit pas son arme pour une raison évidente.*

-"Désolé miss, pas que je vous fasse pas confiance, même si vous avez le parfait profil d'une arienne et vous comprendrez bien que pour des raisons évidente vue mon teint caramel, ça me rend un peu grognon, mais il vaut mieux que vous vous accrochiez à moi."

*En effet, elle pourrait tenir à l'aise sur son dos au final, et ça lui éviterait d'insister sur sa jambe pour marcher.*

-"Allez ! En selle blondinette !"

*Il rangea également sa gatling, ce qui donnait à Wilma de quoi s'accrocher en plus et il sortit uns ses deux pistolets lourds qu'il chargea. En se rapprochant de la porte, on avait entendu d'autres pas, l'agresseur de la scientifique avait dû ramener du monde. L'accès à l'étage se trouvait au bout d'un couloir après la Morgue. Il se recula avec Wilma, tenant la porte en joue et laissant passer son collègue.*

-"Ouvre et j'te couvre. A vue de nez, ils sont pas plus de trois."
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Zen Gannon
Soldat Lourd
Soldat Lourd
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Avr - 15:47

"Parce que t'arrives à voir au delà de ton pif... j'y mettrais pas ma main au feu."

*Le lance flamme de côté, je sors un flingue*

"Je passe devant pour nous couvrir mais fais gaffe à pas user toutes les munitions, s'ils sont que trois, mon flingue devrait suffire, on y va au pas !"

*J'avance de façon prudente en direction des bruits qui viennent vers nous"

"S'ils sont vraiment 3, les 2 premiers dans la tête, et j'immobilise le dernier pour pouvoir poser des questions."

*Je continuais d'avancer vers l'inconnu...*
Revenir en haut Aller en bas
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Avr - 20:38

"J'aurais dit chocolat plus que caramel... Mais je comprends vos craintes, Je suis effectivement une arienne, pure souche. Mais vous remarquerez qu'il me manque un bras, un naturel j'entends. Et le dégoût de mes semblables pour nos handicaps respectifs est similaire... C'est une bonne manière d'apprendre à aimer son prochain."

Elle ne se rendit pas compte qu'utiliser le terme d'handicap pour sa couleur de peau pourrait énerver le caporal, se basant sur une logique simple de déduction : être noir dans un monde contrôlé par des nazis en était indiscutablement un...

"à vrai dire caporal, c'est ma curiosité plus que mon dégoût que vous attirez, je n'ai jamais eu l'occasion de côtoyer un... (elle failli dire nègre mais se rendit compte de l'offense que ce pouvait être) ... homme de votre couleur".


arrivés à la porte, les deux hommes se mirent en place pour prendre d'assaut la salle dans laquelle elle s'était faite tirer dessus quelques minutes plus tôt.
le geste de Bart pour prendre son arme de poing la fit bouger légèrement, assez pour ressentir la douleur provoquée par les trous dans sa hanche, et elle réprima un gémissement de douleur en prenant sur elle.
Elle s'adressa aux soldat à voix relativement basse pour ne pas trahir leur présence.

"pour ne pas y aller à l'aveuglette... une fois cette porte ouverte on sera dans la morgue... donc il y a des tables d'autopsie, en métal derrière lesquelles ils peuvent s'etre barricadés. La porte qu'il y aura devant est une salle où l'on conserve les spécimens je crois... c'est là que je me suis réveillée, dans une cuve. Il y a les cadavre d'une des équipes scientifiques, mais c'est une impasse. Celui qui m'a tiré dessus venait de la porte qui se trouvera à votre droite, et il y en aura une autre à gauche, mais je ne sais pas ce qui se trouve derrière."

Pendant qu'elle parlait elle semblait être en train de renifler la peau de Bart, sans forcément se dire que ça se voyait. Bizarrement elle n'avait pas peur, la présence des deux hommes lui procurait le sentiment que rien ne pouvait arriver.

"Vous devriez me poser caporal... au moins le temps de sécuriser cette pièce... je ne veux pas être un poids... J'ai peur que ça fasse beaucoup de zones dangereuses à couvrir pour un seul homme... Sauf si vous etes préparés à faire face seul à ce genre de situation...?"

Elle continuait à humer Bart, et ne s'entendit pas réfléchir à voix haute.

"ça ne sent pas si mauvais, l'autre sent bien plus fort..."
Revenir en haut Aller en bas
Zen Gannon
Soldat Lourd
Soldat Lourd
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Ven 2 Mai - 13:12

*Je continuait mon avance avec précaution. La gonzesse sur le dos de Bart nous donnait les détails de la pièce qui nous attendait.*

"Merci pour les détails Miss, des détails très détaillé..."

"Elle a pas que le bras de robotisé la blonde..."

"Elle a raison, pose la par ici Bart," *indiquant un coin du mur couvert par un meuble de scientifique pour faire des trucs de science cassé* "et surtout ne bougez pas Miss ! Et quand je dis bougez pas, faut pas bouger pour de vrai, pas comme dans les films où on dit bouge pas et dés qu'on tourne le dos, vous bougez ! C'est pas 1 2 3 soleil ok ?"

*Je regardais Bart*

"Mec, j'ouvre la porte, tu me couvres, explose les lumières, je pars sur le flanc gauche, toi la droite, ensuite je ferais l’appât avec mon mon lance flamme, ça devrait attirer leur regard vers moi, ainsi que leur balles, profite de la lumière du feu pour flinguer ces connards avant qu'il me flinguent."

"Je prenais une petite pause. Puis murmurait"

"Ready.... GO !"

*Et je m'engageais en ouvrant la porte.*
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Dim 4 Mai - 18:27

*Wilma pouvait même sentir l'eau de toilette et l'après-rasage de Bart qui pourrait rappeler ceux des jeunes hommes virils aux muscles luisants et qui sentent bon même après avoir fait sauter des bâtiments entiers dans une explosion spectaculaire, sans bien évidemment se retourner, et après avoir posé Wilma presque délicatement au sol, il arma son flingue...

Pan pan Bart
Résultat
1D20 : 20
1D20 + 6 : 26 [ :\m/:]


... passa l'arme derrière sa nuque et fit uns des plus bel headshot de son histoire sur uns des mercenaires dont le crâne éclata et le corps suivit l'impact dans une chute évidente. Celui-ci n'était pas devant mais bien sur le côté de la porte prêt à tirer sur la première personne qui la franchirait... Mais c'était Bart, et c'était pas n'importe qui.*

Pan pan Bart style x3
Résultat
1D20 : 16
1D20 + 18 : 34


*Deux coups de calibre lourd dans chaque épaules du plus près en face. Dans une distance proche et avec un truc capable de percer de l'acier, il perdit naturellement ses membres et tombât sous le choc.*

-"Pff... Amateurs !"

Tir mercenaire
Résultat
1D20 : 10
1D20 + 2 : 12


esquive Bart
Résultat
1D20 : 5
1D20 + 2 : 7


*L'autre plus loin envoya sa rafale, le par-balle de Bart prit quelques coups, ça l'avait quand-même picoté.*

-"Aie."

*Il laissa la place à son pote s'occuper des deux derniers. Quand on faisait ce genre d'exercice, on savait faire en sorte de connaître toutes les combines pour garder une pièce, même contre des mercenaires formés qu'à tirer et s'organiser contre des scientifiques.*

-"Bro, à toi !"
Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
Zen Gannon
Soldat Lourd
Soldat Lourd
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 26/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mer 7 Mai - 16:35

Et Bart rentra dans l'arène.

"Rah c'est quoi ce chaud, soit il fait le beau devant la blonde, soit..."

"... IL FAUT SE LAVER LA GÉLATINE DES OREILLES QUAND ON SE RÉVEILLE !!"

*Du coup lance-flamme out, je prends mes flingues et vise le dernier connard.*

[HRP] T'as pas di combien ils sont dans ton dernier post, mais comme avat Bart avait pésumé 3 j'imagine que c'est le bon chiffre, il en a buté et un est sous choc après avoir perdu 2 bras donc il en reste plus qu'un [HRP]

"On en a déjà un sans bras et out, pas besoin d'en avoir deux en vie pour répondre aux questions."

DOUBLE SHOT IN THE AIR
Résultat
1D20 : 14
1D20 + 6 : 20
[HRP] Avec j'imagine que je le bute direct^^[HRP]

*Un head shot parfait et j"atterrie comme un chat. Je vais du côté de Bart.*

"Aaah, tu t'es fait blessé mon connard, c'est de vouloir jouer les kéké pour une paire de nichons ! La prochaine fois, on s'en tient à la stratégie, cette fois ils étaient trois, mais ils auraient aussi pu être 20."

*...*

"Je vais chercher la blonde, elle pourra peut être soigner ton éraflure, pendant ce temps, le dernier qui respire encore, att...." *je regardais ce corps sans bras* "hmm réveille le, j'ai des questions et vaut mieux qu'il est des réponses."

*Je rejoignais la scientifique dans le couloir.*

"Désolé Miss Daisy, votre chauffeur a un petit souci avec son moteur.*

*Je me baissais et lui montrait mon dos.*

"Allez la bourgeoise... à dada !*

Revenir en haut Aller en bas
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Ven 9 Mai - 22:58

"Belle efficacité, mais beaucoup de chance... Ils auraient effectivement pu être 20..."

Elle s'était bouchée les oreilles le temps de la fusillade, et eu un sursaut lorsque Zen surgit par la porte. Il se moquait de Bart, et s'adressa à Wilma en semblant se moquer d'elle.

"La blonde a un nom, c'est Wilma..."

Zen la chargeait sur son dos et eu un sourire lorsqu'il dit "à dada".

"mmmh, oui, le rôle de bête de somme vous vas à ravir..."

elle arrêta de sourire assez rapidement, parce que son bassin lui faisait extrêmement mal... mais elle se dit que c'était pas grand chose en voyant le type à qui il manquait deux bras...
Un pointe de colère se fit sentir dans sa voix.

"Ce traitement est extrêmement cruel... et totalement stupide... l'hémoragie est trop proche du coeur... il va très vite perdre toute faculté cognitive et ne pourra plus répondre à rien !!"
Revenir en haut Aller en bas
MJ
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Messages : 500
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mar 29 Juil - 12:24

*Plus un bruit. Tous les ennemis avaient été descendus efficacement, mais avec beaucoup de boucan.*

*Bart hocha la tête, il ne faisait pas le fier cette fois-ci, une balle de ce calibre, ça faisait mal, bordel...*

-"Ok Caporal. La prochaine fois, je fais ce que tu me demandes... Dans la raison du possible, cochon !"

*Et non, même quand il parlait en terme militaire, il ne s'arrêta pas pour autant de dire des conneries aussi grosses que ses muscles, quant au soldat qui se vidait de son sang, il n'y avait en effet plus rien à en tirer... En revanche, en cherchant bien dans le casque de l'agresseur, il y avait des ordres cryptés. La station était également une station militaire, ce genre de script pouvait se lire sur un ordinateur à l'étage, pour l'atteindre, il faudrait juste traverser l'énorme champion ayant battu un ascenseur au bras de fer... Ou trouver un autre chemin...*

*Il fallait qu'ils se décident vite, des cris stridents retentirent dans les couloirs et faisaient effet d'écho, on avait entendu des griffes semblant vouloir sortir des murs. Bart déglutit un instant, gardant un immense sourire, ça signifiait qu'il flippait un peu, vite fait, il avait même gardé une main sur sa sulfateuse.*

-"Bro... C'est un bruit que je connais pas, ça ... Et tu sais ce que je pense des bruits que je connais pas?..."

Revenir en haut Aller en bas
http://blackdiamond.forumactif.fr
WilmaFalkenbach
Cybernéticienne
Cybernéticienne
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    Mer 22 Oct - 21:32

Wilma faisait pression sur sa plaie, souffrant jusque là en silence, mais elle commençait à se sentir vraiment mal.

"Scheiße... Je m'inquiète moins des bruits que de l'exsanguination pour tout avouer..." dit elle doucement en grimaçant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Ouest] Station médicale 72 [Cuves-Morgues]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Preval poursuivi pour GENOCIDE: $1.5 Milliards de dommages aux Victimes
» salle de visite médicale n°3 infirmière Noeliana
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» Visite médicale des femmes n° 2 infirmière Sate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Empire City :: Secteur P-
Sauter vers: